Action clé 1 – Mobilité des individus

AE

La mobilité d’apprentissage permet au personnel en charge de l’éducation des adultes de renforcer ses compétences professionnelles et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage sous toutes leurs formes, tout en veillant à leur adéquation avec les besoins du marché du travail et de la société en général.

Types de mobilité

Les projets de mobilité peuvent inclure une ou plusieurs des activités suivantes :

  • des missions d’enseignement/de formation permettent d’enseigner ou de dispenser des formations dans un établissement partenaire à l’étranger ;
  • des activités de formation du personnel visant à soutenir le développement professionnel par
    • la participation à des cours structurés ou à des évènements de formation à l’étranger ;
    • des périodes d’observation en situation de travail à l’étranger dans une organisation pertinente active dans le domaine de l’éducation des adultes.

Les projets de mobilité s’étendent sur une durée d’un à deux ans. La durée de ces activités peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage).

Bénéficiaires

Le programme Erasmus+ a introduit une logique résolument institutionnelle dans l’organisation des mobilités : c’est désormais l’organisation qui dépose un dossier de candidature pour l’ensemble des mobilités de son personnel – enseignants, formateurs, éducateurs, responsables de structures, conseillers, animateurs.

La candidature peut également être déposée par le coordinateur d’un consortium national. Dans ce cas, tous les membres du consortium doivent être issus du même pays et être identifiés au moment de la demande de subvention. Un consortium doit inclure au moins 3 établissements d’éducation des adultes.

Objectifs

Un projet de mobilité ne doit pas nécessairement répondre directement aux priorités européennes définies par le programme Erasmus+, mais doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie à long terme de développement et de modernisation de l’organisation candidate – le Plan de développement européen.

Le plan européen de développement doit montrer une réflexion centrée sur :

  • les besoins de l’organisation en termes de développement de qualité et d’internationalisation, et la manière dont les activités planifiées contribueront à satisfaire ces besoins ;
  • l’impact escompté sur les apprenants adultes, les enseignants, les formateurs, les autres membres du personnel et l’organisation en général ;
  • la manière dont l’organisation intégrera les compétences acquises par son personnel dans son programme et/ou son plan de développement.
Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 1 février 2018 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant le 1er juin de la même année.

Au stade de la candidature, les organisations candidates devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les organisations bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.

Corrigendum du guide du programme 2018

Vous pouvez désormais consulter le Corrigendum du guide 2018 sous la rubrique « Documents de référence » de notre site.

Les principaux changements concernent le secteur de la jeunesse :

  • Les activités de volontariat entre pays membres de l’Union européenne ont été réintégrés dans le programme Erasmus+.
  • Tous les volontaires résidant dans un pays programme et effectuant leur volontariat dans un pays programme, doivent obligatoirement être enregistrés dans la base de donnés du Corps européen de solidarité.

Attention : la date limite pour le premier tour de l’appel à proposition 2018 pour le secteur de la jeunesse a été reportée au 15 février 2018 pour toutes les actions (AC1, AC2 et AC3).


Séminaire de contact Erasmus+ pour les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels et de l’éducation des adultes

L’agence Erasmus+ chypriote organise une activité transnationale de coopération (en anglais, Transnational Cooperation Activity – TCA) portant sur les opportunités de partenariats stratégiques dans les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels, d’une part, et de l’éducation des adultes, d’autre part. Ce séminaire de contact aura lieu à Larnaca (Chypre) du 8 au 10 novembre 2017. L’évènement se tiendra en langue anglaise.

Cette activité transnationale sera l’occasion de nouer des contacts avec de nouveaux partenaires européens, de découvrir de nouvelles approches et pratiques et de renforcer les connaissances sur Erasmus+. Le programme détaillé sera disponible sous peu.

Le séminaire s’adresse aux membres du personnel travaillant ou ayant un intérêt particulier pour les secteurs de l’enseignement et de la formation professionnels et/ou de l’éducation des adultes.

Comment faire acte de candidature ?
En cas d’intérêt, nous vous invitons à adresser votre demande par courriel à Anefore (info@anefore.lu) dans les meilleurs délais et au plus tard pour le 28 juillet 2017 et à compléter, signer et envoyer à Anefore le formulaire de candidature disponible ci-dessous . ATTENTION : Les places disponibles sont très limitées !

Sur base des formulaires réceptionnés et des places disponibles, Anefore procède à une sélection parmi les candidats. Elle se charge ensuite de transmettre à l’Agence nationale hôte les noms des participants sélectionnés, ceux-ci s’engagent à répondre à toute demande d’information provenant de l’Agence nationale hôte.

Anefore intervient dans les frais de participation au séminaire non couverts par l’Agence organisatrice (frais de voyage, séjour et / ou inscription au séminaire), sur base des frais réels encourus. Ceux-ci font soit l’objet d’une prise en charge directe des frais par Anefore, soit l’objet d’une déclaration de créance, selon le modèle fourni par Anefore.


Date:

Du 08 novembre 2017

Au 10 novembre 2017

Lieu:

Larnaca (Chypre)

Formulaire de candidature – KA1- Mobilité des individus

Description du document Langue
Formulaire de candidature – KA1- Mobilité des individus