Action clé 3 – Soutien à la réforme des politiques

reformePol

L’action clé 3 couvre de nombreuses actions venant appuyer la réforme des politiques dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse. Ces actions sont mises en œuvre directement par la Commission européenne ou via des appels à propositions spécifiques gérés par l’agence exécutive.

L’action clé 3 soutient :

  • les connaissances dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse pour fonder sur des éléments probants les décisions politiques et le suivi de celles-ci, dans le cadre de la stratégie Europe 2020, en particulier :
    • l’analyse thématique et par pays, y compris par l’intermédiaire d’une coopération avec les réseaux universitaires ;
    • les évaluations et les apprentissages par les pairs grâce aux méthodes ouvertes de coordination dans l’éducation, la formation et la jeunesse ;
  • les initiatives de prospective pour favoriser l’élaboration de politiques innovantes parmi les parties prenantes et permettre aux autorités publiques de tester l’efficacité des politiques innovantes grâce à des essais sur le terrain basés sur de solides méthodes d’évaluation ;
  • le soutien aux outils stratégiques européens pour faciliter la transparence et la reconnaissance des compétences et certifications, ainsi que le transfert de crédits, pour favoriser l’assurance qualité, soutenir la validation de l’apprentissage non formel et informel, la gestion des connaissances et l’orientation.
    Cette action comprend également le soutien aux réseaux qui facilitent les échanges transeuropéens, l’apprentissage et la mobilité professionnelle des citoyens, ainsi que l’élaboration de parcours d’apprentissage flexibles entre les différents domaines de l’éducation, de la formation et la de la jeunesse ;
  • la coopération avec les organisations internationales ayant une expertise et une capacité d’analyse largement reconnues (comme l’OCDE et le Conseil de l’Europe), pour renforcer l’influence et la valeur ajoutée des politiques dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse ;
  • le dialogue avec les parties prenantes et la promotion du programme et des politiques auprès des autorités publiques, des fournisseurs et des parties prenantes dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, qui sont nécessaires pour favoriser la sensibilisation à la stratégie Europe 2020, Éducation et formation 2020, la stratégie européenne pour la jeunesse et d’autres programmes politiques européens par secteur, ainsi que la dimension externe des politiques d’éducation, de formation et de jeunesse de l’UE.

Pour plus d’information sur l’action clé 3 :

http://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/support-for-policy-reforms_en

Erasmus+ et le Royaume-Uni : ‘business as usual’ pour les activités en cours et pour les candidatures de l’appel 2018

Le gouvernement du Royaume-Uni vient de confirmer que les subventions accordées dans le cadre du programme Erasmus+ continueront d’être garanties, même au cas où les engagements financiers dépasseraient la date où le Royaume-Uni sortira de l’UE.
Jusqu’au moment du ‘Brexit‘, le Royaume-Uni reste encore un état membre à part entière de l’Union européenne.

Dans la pratique, cela signifie que :

  • Les organisations britanniques peuvent participer comme d’habitude aux projets Erasmus+ qui seront annoncés prochainement sous l’appel à candidatures 2018.
  • Les futurs projets britanniques sélectionnés en 2017 recevront leur cofinancement pour toute leur durée prévue.
  • Les bénéficiaires actuels devraient mener à terme leurs projets avec leurs partenaires comme prévu.

Les candidats à des projets Erasmus+ sous l’appel 2018 peuvent donc préparer leurs candidatures comme par le passé.
Le Trésor du Royaume-Uni s’engage à financer les projets sélectionnés avant le départ du Royaume-Uni de l’UE, même si ce financement se poursuit au-delà de la date de sortie.

Par la suite, évidemment, l’accès au programme Erasmus+ après le ‘Brexit’ sera sujet à discussion dans le cadre de prochaines négociations.


Pour les informations les plus récentes :

  • Article 50 update, la page web de l’agence nationale britannique pour le programme Erasmus+.

Séminaire de contact eTwinning à Reykjavik

Du 18 au 20 novembre 2016, les Bureaux d’assistance eTwinning des pays nordiques et du BENELUX organisent un séminaire de contact eTwinning commun à Reykjavik.

Thème

Digital Storytelling

Objectif

Au cours du séminaire, les participants auront l’occasion :

  • d’entrer en contact avec d’autres enseignants et de trouver des partenaires de projet ;
  • d’assister à des présentations d’exemples de bonnes pratiques ;
  • d’assister à des discours d’experts et des ateliers pratiques autour du thème du « Digital Storytelling »
  • d’apprendre à planifier, enregistrer et gérer un projet eTwinning ;
  • de découvrir les outils de la plateforme eTwinning.
Public cible

Le séminaire de contact est ouvert à tous les enseignants de l’enseignement secondaire intéressés à se lancer dans un projet européen eTwinning utilisant la méthode du « digital storytelling« .

Pays participants

Belgique, Danemark, Finlande, Islande, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Suède

Candidature

La participation est gratuite. Les frais d’inscription et d’hébergement sont intégralement pris en charge par Anefore. Les frais de transport seront remboursés.
Les personnes souhaitant poser leur candidature ou recevoir de plus amples informations sont priées de nous contacter au 247-85286 ou par e-mail à sacha.dublin@anefore.lu.

Date limite d’inscription : au moins 2 mois avant le début de l’évènement.


Date:

Du 18 novembre 2016

Au 20 novembre 2016

Lieu:

Reykjavik

Training without borders