Action clé 1 – Mobilité des individus

VET

Les projets de mobilité permettent aux établissements et organisations du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) de proposer à leurs élèves, enseignants et membres du personnel de développer leurs compétences en effectuant des stages ou des formations dans un autre pays européen.

Types de mobilité

Les projets de mobilité peuvent inclure une ou plusieurs des activités suivantes :

  • Mobilité des apprenants :
    • une période de stage au sein d’une entreprise en Europe ;
    • une période de formation dans un établissement de formation professionnelle européen incluant une période en entreprise obligatoire.

Une telle mobilité peut durer de 2 semaines à 12 mois (hors voyage).

Les jeunes diplômés de l’EFP et les apprentis nouvellement qualifiés ont la possibilité de réaliser un stage à l’étranger au cours de l’année qui suit l’obtention de leur diplôme.

  • Mobilité des enseignants et des membres du personnel :
    • des missions d’enseignement dans un établissement ou une organisation partenaire;
    • des périodes de formation (stages ou périodes d’observation) dans une entreprise ou dans toute autre organisation active dans le domaine de l’EFP.

La durée de mobilité des enseignants et des membres du personnel peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage).

Les missions d’enseignement sont aussi ouvertes aux personnels d’entreprises qui souhaitent effectuer une période d’enseignement à l’étranger dans un établissement de formation professionnelle.

Les projets de mobilité s’étendent sur une durée d’un à deux ans.

Bénéficiaires

Toute organisation publique ou privée d’un pays participant au programme, active dans l’EFP, peut déposer un dossier de candidature et organiser les périodes de mobilité pour ses apprenants et/ou son personnel. Les particuliers ne peuvent pas directement solliciter une subvention à l’Agence nationale.

La candidature peut également être déposée par le coordinateur d’un consortium national. Dans ce cas, tous les membres du consortium (au moins 3 organisations) doivent être issus du même pays et être identifiés au moment de la demande de subvention.

Objectifs

Les projets de mobilité de l’EFP permettent aux apprenants de développer leurs compétences linguistiques, interculturelles et professionnelles et d’améliorer leur employabilité en vue d’un meilleur passage vers la vie professionnelle.

Les mobilités des enseignants et du personnel de l’EFP doivent s’inscrire dans une stratégie d’internationalisation de l’organisation. Elles permettent aux participants de développer leurs compétences professionnelles, de découvrir de nouvelles méthodes d’enseignement et de formation, tout en renforçant la coopération européenne en matière d’EFP.

À cette fin, les activités de mobilité sont encadrées par un accord entre les institutions d’accueil et d’envoi et les participants, spécifiant les activités à réaliser, les acquis d’apprentissage attendus, ainsi que les dispositifs de reconnaissance qui seront appliqués (Europass, ECVET).

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 2 février 2017 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant le 1er juin de la même année.

Au stade de la candidature, les établissements d’envoi devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les établissements d’envoi bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.

L’enseignement des langues étrangères – le Luxembourg s’y connaît !

Nouvelle publication Eurydice:
Brief Key data on Teaching Languages at School in Europe – 2017 edition

Le 26 septembre 2017, pour la Journée Internationale des Langues, le réseau européen Eurydice a publié un dossier qui correspond parfaitement au cadre de l’éducation nationale du Luxembourg et plus précisément à la politique linguistique nationale qui continue à se développer d’année en année.

En effet, ce dossier reprend les idées pertinentes du rapport portant le même nom qui fut publié en mai de cette année. Le rapport Key Data on Language Teaching at School in Europe – 2017 edition offre une panoplie de données sur les politiques de l’enseignement de langues étrangères exécutées dans les différents systèmes scolaires en Europe.

Le résumé qui vient de sortir contient les résultats majeurs du rapport et les connecte en même temps à des recherches scientifiques récentes et des documents de politiques européennes. Il cherche à inspirer et faire naître de nouvelles idées afin de surmonter ces défis quotidiens liés à un manque de compréhension interculturelle qui – souvent – est renforcé par l’aspect linguistique.

La publication est basée sur cinq sujets clés issus des politiques linguistiques européennes et nationales :

  • l’« objectif de Barcelone » ;
  • l’éventail des langues étrangères enseignées et étudiées dans les écoles en Europe ;
  • la qualité de l’enseignement de langues étrangères, avec un accent particulier sur le corps enseignant ;
  • les attentes quant au niveau d’acquisition et de réussite dans le domaine en question
  • mesures de soutien linguistique dans le but de faciliter l’intégration des étudiant(e)s migrant(e)s nouvellement arrivé(e)s.

Séminaire de contact Erasmus+ pour les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels et de l’éducation des adultes

L’agence Erasmus+ chypriote organise une activité transnationale de coopération (en anglais, Transnational Cooperation Activity – TCA) portant sur les opportunités de partenariats stratégiques dans les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels, d’une part, et de l’éducation des adultes, d’autre part. Ce séminaire de contact aura lieu à Larnaca (Chypre) du 8 au 10 novembre 2017. L’évènement se tiendra en langue anglaise.

Cette activité transnationale sera l’occasion de nouer des contacts avec de nouveaux partenaires européens, de découvrir de nouvelles approches et pratiques et de renforcer les connaissances sur Erasmus+. Le programme détaillé sera disponible sous peu.

Le séminaire s’adresse aux membres du personnel travaillant ou ayant un intérêt particulier pour les secteurs de l’enseignement et de la formation professionnels et/ou de l’éducation des adultes.

Comment faire acte de candidature ?
En cas d’intérêt, nous vous invitons à adresser votre demande par courriel à Anefore (info@anefore.lu) dans les meilleurs délais et au plus tard pour le 28 juillet 2017 et à compléter, signer et envoyer à Anefore le formulaire de candidature disponible ci-dessous . ATTENTION : Les places disponibles sont très limitées !

Sur base des formulaires réceptionnés et des places disponibles, Anefore procède à une sélection parmi les candidats. Elle se charge ensuite de transmettre à l’Agence nationale hôte les noms des participants sélectionnés, ceux-ci s’engagent à répondre à toute demande d’information provenant de l’Agence nationale hôte.

Anefore intervient dans les frais de participation au séminaire non couverts par l’Agence organisatrice (frais de voyage, séjour et / ou inscription au séminaire), sur base des frais réels encourus. Ceux-ci font soit l’objet d’une prise en charge directe des frais par Anefore, soit l’objet d’une déclaration de créance, selon le modèle fourni par Anefore.


Date:

Du 08 novembre 2017

Au 10 novembre 2017

Lieu:

Larnaca (Chypre)

Projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz

Découvrez le projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz, lauréat du meilleur projet à caractère social lors des « PM Awards » organisés par les « Jonk Entrepreneuren ».

Site web du projet

Site web du projet

Description du projet

Description du projet

 

Formulaire de demande d’accréditation – KA1 – Mobilité des individus

Description du document Langue
Formulaire de demande d’accréditation – KA1 – Mobilité des individus