Action clé 2 – Coopération et partenariats

VET

Le programme Erasmus+ soutient le développement de partenariats qui permettent la coopération entre acteurs pertinents pour le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP), afin de coopérer, d'échanger de bonnes pratiques dans des domaines d'intérêt commun, de développer ou de transférer des pratiques innovantes et d'améliorer la qualité de l’EFP dans toute l’Europe. Les activités soutenues par les partenariats stratégiques pour l’EFP peuvent relever soit du secteur de l’EFP, soit de plusieurs secteurs de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse. Il peut s’agir de projets de petite envergure portant sur des échanges de bonnes pratiques ou de projets de grande envergure visant le transfert ou le développement de méthodologies innovantes concernant l’EFP.

Types de projets

Il existe 2 types de partenariats selon les objectifs du projet :

  • les partenariats stratégiques pour l’innovation, qui sont des projets de coopération dont le but est d’élaborer des productions novatrices et/ou de se consacrer à la diffusion et à l’exploitation de produits existants récents ou d’idées novatrices;
  • les partenariats stratégiques pour l’échange de bonnes pratiques, qui sont des projets de coopération visant à permettre aux organisations impliquées de développer et de renforcer des réseaux, d’accroître leur capacité à fonctionner au niveau transnational, d’échanger et de confronter des idées, pratiques et méthodes.
Priorités

Pour être financés, les partenariats stratégiques pour le secteur de l’EFP doivent aborder soit au moins une priorité horizontale du programme Erasmus+ ou au moins une priorité spécifique définie par la Commission européenne pour le secteur de l’EFP, à savoir :

  • établir des partenariats entre le monde de l’éducation et le monde de l’emploi ;
  • améliorer la pertinence de l’offre d’EFP pour le marché du travail et réduire les décalages entre l’offre et la demande de compétences et les pénuries de compétences dans les secteurs économiques grâce à une adaptation des programmes d’enseignement et des profils de qualification ;
  • améliorer la transparence et la confiance mutuelle entre les systèmes d’EFP grâce à une mise en œuvre des recommandations de l’ECVET et du CERAQ ;
  • encourager la promotion d’un EFP continu facilement accessible et axé sur la carrière professionnelle ;
  • promouvoir le développement des aptitudes et compétences des enseignants et des formateurs ;
  • aligner les politiques en matière d’EFP sur les stratégies nationales, régionales ou locales de développement économique.

Les établissements peuvent coopérer avec des entreprises, des partenaires sociaux et des autorités locales ou régionales afin d’adapter les services d’EFP proposés aux besoins des marchés du travail national et européen.

La coopération internationale avec des acteurs clés, dont peuvent également faire partie des établissements d’enseignement supérieur et de formation permanente, contribuera à la diffusion d’approches innovantes et à l’amélioration de l’EFP en Europe.

Modalités pratiques

Les partenariats impliquent au moins 3 organisations de 3 pays différents (pays participant au programme Erasmus+). Des organisations issues de pays partenaires peuvent également participer, si leur expertise et implication signifie une plus-value concrète pour la réalisation du projet.

La durée d’un partenariat stratégique se situe entre 12 mois et 36 mois. La durée du projet doitêtre choisie au stade de la demande. À titre exceptionnel, la durée peut être rallongée, à la demande du bénéficiaire et avec l’accord de l’agence nationale, de 6 mois maximum, pour autant que la durée totale n’excède pas 3 ans.

La gestion financière du projet est assurée par le coordinateur du projet. La subvention maximale accordée aux partenariats stratégiques est définie en multipliant la durée du projet (en mois) par 12 500 EUR, avec un maximum de 450 000 euros pour des projets d’une durée de 36 mois.

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale de l’organisation coordinatrice du projet, au plus tard le 29 mars 2017 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er septembre et le 31 décembre de la même année.

L’enseignement des langues étrangères – le Luxembourg s’y connaît !

Nouvelle publication Eurydice:
Brief Key data on Teaching Languages at School in Europe – 2017 edition

Le 26 septembre 2017, pour la Journée Internationale des Langues, le réseau européen Eurydice a publié un dossier qui correspond parfaitement au cadre de l’éducation nationale du Luxembourg et plus précisément à la politique linguistique nationale qui continue à se développer d’année en année.

En effet, ce dossier reprend les idées pertinentes du rapport portant le même nom qui fut publié en mai de cette année. Le rapport Key Data on Language Teaching at School in Europe – 2017 edition offre une panoplie de données sur les politiques de l’enseignement de langues étrangères exécutées dans les différents systèmes scolaires en Europe.

Le résumé qui vient de sortir contient les résultats majeurs du rapport et les connecte en même temps à des recherches scientifiques récentes et des documents de politiques européennes. Il cherche à inspirer et faire naître de nouvelles idées afin de surmonter ces défis quotidiens liés à un manque de compréhension interculturelle qui – souvent – est renforcé par l’aspect linguistique.

La publication est basée sur cinq sujets clés issus des politiques linguistiques européennes et nationales :

  • l’« objectif de Barcelone » ;
  • l’éventail des langues étrangères enseignées et étudiées dans les écoles en Europe ;
  • la qualité de l’enseignement de langues étrangères, avec un accent particulier sur le corps enseignant ;
  • les attentes quant au niveau d’acquisition et de réussite dans le domaine en question
  • mesures de soutien linguistique dans le but de faciliter l’intégration des étudiant(e)s migrant(e)s nouvellement arrivé(e)s.

Séminaire de contact Erasmus+ pour les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels et de l’éducation des adultes

L’agence Erasmus+ chypriote organise une activité transnationale de coopération (en anglais, Transnational Cooperation Activity – TCA) portant sur les opportunités de partenariats stratégiques dans les secteurs de l’éducation et de la formation professionnels, d’une part, et de l’éducation des adultes, d’autre part. Ce séminaire de contact aura lieu à Larnaca (Chypre) du 8 au 10 novembre 2017. L’évènement se tiendra en langue anglaise.

Cette activité transnationale sera l’occasion de nouer des contacts avec de nouveaux partenaires européens, de découvrir de nouvelles approches et pratiques et de renforcer les connaissances sur Erasmus+. Le programme détaillé sera disponible sous peu.

Le séminaire s’adresse aux membres du personnel travaillant ou ayant un intérêt particulier pour les secteurs de l’enseignement et de la formation professionnels et/ou de l’éducation des adultes.

Comment faire acte de candidature ?
En cas d’intérêt, nous vous invitons à adresser votre demande par courriel à Anefore (info@anefore.lu) dans les meilleurs délais et au plus tard pour le 28 juillet 2017 et à compléter, signer et envoyer à Anefore le formulaire de candidature disponible ci-dessous . ATTENTION : Les places disponibles sont très limitées !

Sur base des formulaires réceptionnés et des places disponibles, Anefore procède à une sélection parmi les candidats. Elle se charge ensuite de transmettre à l’Agence nationale hôte les noms des participants sélectionnés, ceux-ci s’engagent à répondre à toute demande d’information provenant de l’Agence nationale hôte.

Anefore intervient dans les frais de participation au séminaire non couverts par l’Agence organisatrice (frais de voyage, séjour et / ou inscription au séminaire), sur base des frais réels encourus. Ceux-ci font soit l’objet d’une prise en charge directe des frais par Anefore, soit l’objet d’une déclaration de créance, selon le modèle fourni par Anefore.


Date:

Du 08 novembre 2017

Au 10 novembre 2017

Lieu:

Larnaca (Chypre)

Projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz

Découvrez le projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz, lauréat du meilleur projet à caractère social lors des « PM Awards » organisés par les « Jonk Entrepreneuren ».

Site web du projet

Site web du projet

Description du projet

Description du projet

 

Formulaire de candidature – KA2 – partenariats stratégiques

Description du document Langue
Formulaire de candidature – KA2 – partenariats stratégiques