Coopération et partenariats

header-jeunesse

Le programme Erasmus+ soutient le développement de partenariats qui permettent la coopération entre acteurs pertinents pour le secteur de la jeunesse, afin de coopérer, d'échanger de bonnes pratiques dans des domaines d'intérêt commun, de développer ou de transférer des pratiques innovantes et d'améliorer la qualité de l’animation socio-éducative dans toute l’Europe. Les activités soutenues par les partenariats stratégiques du secteur de la jeunesse peuvent relever soit du secteur de la jeunesse, soit de plusieurs secteurs en visant en plus un des secteurs de l’éducation et de la formation. Il peut s’agir de projets de petite envergure portant sur des échanges de bonnes pratiques ou de projets de grande envergure visant le transfert ou le développement de méthodologies innovantes.

Objectif

Les partenariats stratégiques visent à soutenir la conception, le transfert et/ou l’utilisation de pratiques innovantes ainsi que la mise en œuvre d’initiatives communes promouvant la coopération, l’apprentissage par les pairs et les échanges d’expériences au niveau européen.

En fonction des objectifs et de la composition du partenariat stratégique, les projets peuvent être de deux types :

  • Partenariats stratégiques soutenant l’innovation

Les projets doivent élaborer des productions novatrices et/ou s’engager dans des activités intensives de diffusion et d’exploitation de produits existants et nouveaux ou d’idées novatrices.

  • Partenariats stratégiques soutenant l’échange de bonnes pratiques

Le but principal est de permettre à des organisations de mettre en œuvre et de renforcer des réseaux, d’accroître leur capacité à opérer au niveau transnational et de partager et confronter des idées, des pratiques et des méthodes.

Toutes les activités d’un partenariat stratégique doivent avoir lieu dans les pays des organisations participant au projet.
Les activités peuvent aussi se tenir au siège d’une institution de l’UE, même si le projet ne compte aucune organisation participante établie dans le pays où se situe ladite institution.

Priorités

Dans le domaine de la jeunesse, les priorités seront accordées aux actions promouvant la qualité de l’animation socio-éducative. La priorité sera donnée aux projets qui soutiennent le renforcement des capacités tant au niveau des animateurs de jeunes que dans le cadre des activités pour la jeunesse aidant les animateurs de jeunes à concevoir et à partager des méthodes efficaces pour atteindre les jeunes marginalisés, et à prévenir le racisme et l’intolérance parmi les jeunes.
Prioritaires sont également les projets favorisant l’inclusion et l’employabilité des jeunes et des activités encourageant le dialogue interculturel et renforçant la connaissance et l’acceptation de la diversité dans la société.
Par ailleurs, la priorité sera donnée aux projets qui renforcent les liens entre la politique, la recherche et la pratique et ceux qui reconnaissent la valeur du travail socio-éducatif et de l’apprentissage non formel aux niveaux européen, national, régional et local.

Un autre volet prioritaire regroupe les projets qui aident à promouvoir l’autonomisation, tels que les projets renforçant la coopération transsectorielle afin d’améliorer les synergies entre tous les domaines d’actions concernant les jeunes, via des projets qui favorisent une plus grande participation de tous les jeunes dans la vie démocratique et civique en Europe.

Ainsi que ceux qui élargissent et approfondissent la participation politique et sociale des jeunes et améliorent l’esprit critique et l’éducation aux médias parmi les jeunes et permettent aux jeunes d’atteindre les responsables politiques élus. La priorité sera donnée aux projets revêtant la forme d’une initiative de jeunes transnationale, qui permet à des groupes de jeunes de mettre en pratique leurs idées, notamment par le biais d’entreprises sociales. D’autres projets prioritaires sont ceux qui encouragent l’éducation à l’entrepreneuriat et l’entrepreneuriat social, ainsi que le volontariat auprès des jeunes, et qui renforcent leur esprit d’initiative en particulier dans le domaine social.

Bénéficiaires

Les partenariats stratégiques sont ouverts à tout type d’organisation active dans n’importe quel domaine de l’éducation, de la formation, de l’animation socio-éducative ou d’autres secteurs socio-économiques, ainsi qu’aux organisations réalisant des activités couvrant plusieurs domaines.

Exemples de projets: processus d’apprentissage entre pairs pour la planification et le suivi de mesures d’aide à la jeunesse au niveau communal, le développement, l’essai et la diffusion de méthodes innovatrices dans le secteur jeunesse et le développement de programmes d’études dans la formation des travailleurs de jeunesse.

Une organisation publique ou privée ou un groupe informel de jeunes établi dans un pays programme peut organiser  un projet à prépondérance d’éducation non-formelle dans le domaine de la jeunesse. Cette organisation dépose sa demande au nom de toutes les autres organisations impliquées dans le partenariat.

Participants

Au moins 3 organisations partenaires de 3 pays du programme collaborent au projet.
Les organisations des pays partenaires peuvent participer à un partenariat stratégique si leur collaboration apporte une plus-value essentielle au projet.
Des représentants de toutes organisations et institutions du domaine de la jeunesse et de l’éducation ainsi que les organisations et institutions qui mettent sur pied des activités interprofessionnelles (par exemple des autorités locales ou régionales, chambres de commerce, centres de recherches…) peuvent participer à ce type de projet.

Durée

La durée d’un projet varie de 6 à 36 mois.

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet au plus tard

  • le 2 février à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er juin et le 30 septembre de la même année;
  • le 26 avril à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er septembre de la même année et le 31 janvier de l’année suivante;
  • le 4 octobre à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er février et le 31 mai de l’année suivante.

Une nouvelle application mobile pour fêter le 30ème anniversaire des échanges internationaux ‘Erasmus’

Aujourd’hui 13 juin 2017 débute au Parlement européen de Strasbourg la célébration officielle du 30ème anniversaire des échanges ‘Erasmus’ à l’étranger, sous la direction du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et du président du Parlement européen, Antonio Tajani.

C’est à la date exacte du 13 juin 1987 qu’a été créé le programme Erasmus (impliquant à l’époque 11 pays et 3’200 étudiants). Ensemble avec le programme Erasmus+ qui lui a succédé avec des possibilités élargies de mobilités transnationales d’études, de formation, de volontariat ou d’expérience professionnelle, ce sont jusqu’à l’heure actuelle plus de 9 millions de personnes bénéficiaires, de 33 pays européens qui auront participé actuellement au programme.
Un prix symbolique pour le « neuf-millionième participant » sera remis aux 33 représentants européens de la génération Erasmus+ qui assisteront à la cérémonie d’anniversaire.

À l’occasion de cet anniversaire, la Commission européenne a lancé une nouvelle application mobile Erasmus+ qui aidera à guider les étudiants, les stagiaires en formation professionnelle et les jeunes à travers leur expérience Erasmus+, rendant ainsi le programme encore plus inclusif et facile d’accès.

Cette application mobile représente une amélioration significative des fonctionnalités du programme. Les participants au programme Erasmus+ pourront ainsi :
• Retracer facilement leurs progrès dans les différentes démarches avant, pendant et après leur séjour à l’étranger ; les étudiants pourront également valider et signer leur contrat d’études mis en ligne par les universités de départ et d’accueil
• Voter pour et partager leurs suggestions préférées pour aider d’autres personnes à s’intégrer dans la communauté locale
• Améliorer leurs compétences linguistiques via un lien direct vers le soutien linguistique en ligne Erasmus+.

La Commission européenne s’engage fortement à poursuivre la construction du programme Erasmus+ dans le futur et au-delà de 2020. En coopération avec la génération Erasmus+ elle vise à renforcer le programme pour atteindre un public cible encore plus étendu de jeunes.
La nouvelle application mobile complète les efforts que la Commission européenne a entrepris pour impliquer davantage les jeunes dans la forme que prendra le programme Erasmus+ dans le futur. C’est dans cette perspective qu’elle a lancé le Point de rencontre de la génération Erasmus+, plateforme en ligne qui permet aux jeunes et aux organisations de partager leurs idées pour l’avenir du programme Erasmus+, d’en débattre et d’échanger des conseils sur les séjours à l’étranger.

Conférence annuelle Anefore

Anefore a le plaisir de vous inviter à sa  conférence annuelle Erasmus+ le jeudi 10 décembre 2015 au Lycée technique de Lallange .

En amont de la conférence, Anefore organise un atelier d’information sur l’appel à propositions 2016 du programme Erasmus+.
La conférence sera suivie d’un cocktail dînatoire.

Merci de bien vouloir confirmer votre présence en remplissant la fiche d’inscription en ligne ci-contre au plus tard pour le lundi 7 décembre 2015.


Programme

16h00 – Accueil des participants à l’atelier

16h15 – Atelier d’information sur le programme Erasmus+

  • Présentation des grandes lignes du programme
  • Nouveautés et changements liés à l’appel à propositions 2016
  • Questions réponses

18h00 – Accueil des participants à la conférence

18h30 – Conférence

  • Allocution de bienvenue par Gérard Zens – Président de Anefore
  • Erasmus+ 2015 au Luxembourg par Christine Pegel – Directrice de Anefore
  • Remise des trophées Erasmus+ aux projets « Education et Formation » 2015
  • Présentation des témoignages vidéo eTwinning
  • Remise des prix aux lauréats du Label de qualité eTwinning 2015
  • Remise du Label européen des langues aux lauréats du concours 2014-2015
  • Allocution de clôture par Claude Meisch – Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Date:

Du 10 décembre 2015

Au 10 décembre 2015

Lieu:

Lycée technique de Lallange
Boulevard Hubert Clément
L-4064 Esch-sur-Alzette

Training without borders

Formulaire de candidature – KA2 – partenariats stratégiques

Description du document Langue
Formulaire de candidature – KA2 – partenariats stratégiques