Les stages et emplois

Le volet professionnel du Corps européen de solidarité consiste à aider des jeunes qui ont entre 18 et 30 ans et qui sont inscrits sur le portail du Corps européen de solidarité, à trouver un emploi ou un stage dans un pays membre de l’Union européenne. Le programme vise à promouvoir l’employabilité des jeunes et à faciliter leur intégration sur le marché du travail. Grâce aux activités soutenues, les jeunes ont la possibilité de gagner une expérience professionnelle et d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles dans le domaine solidaire. Le programme prévoit que les participants sont rémunérés par leur patron conformément à la législation nationale et qu'ils reçoivent un soutien financier de la part du Corps européen de solidarité.

Les stages et emplois 
  • l’employeur peut être tout type d’organisation active dans un secteur pertinent par rapport aux objectifs visés
  • les stages et emplois peuvent avoir lieu dans le pays de résidence des participants ou dans un autre pays de l’Union européenne
  • ils s’adressent aux jeunes entre 18 et 30 ans qui sont inscrits sur le portail du Corps européen de solidarité.
Organisations ou entreprises souhaitant déposer une demande

Toute organisation ou entreprise déposant une demande doit être détentrice d’un Label de qualité.

Emplois 
  • ils peuvent avoir une durée de 3 à 12 mois
  • les contrats de travail doivent être conformes aux dispositions nationales
  • toute offre d’emploi dans le cadre du Corps européen de solidarité doit être déclarée auprès de l’ADEM.
Stages
  • ils peuvent avoir une durée de 2 à 6 mois (exceptionnellement une prolongation jusqu’à 12 mois peut être accordée)
  • les conventions de stage doivent être conformes aux dispositions nationales.

 

Corps européen de solidarité : transition vers le label de qualité du nouveau programme 2021-2027

La Commission européenne est en train de préparer la transition vers le nouveau programme du Corps européen de solidarité 2021-2027. Les labels de qualité du programme actuel et les accréditations Erasmus+ viendront à échéance le 31 décembre 2020.

À partir de janvier 2021, il n’y aura plus d’accréditations, mais uniquement des labels de qualité.

Dans le cadre de ce renouvellement, la Commission européenne vient de communiquer quelles démarches seront à effectuer par les établissements accrédités ou détenteurs d’un label de qualité 2018-2020 pour obtenir le label de qualité du nouveau programme.

Le futur programme fera la distinction entre 2 types de labels de qualité :

  1. Label de qualité pour des organisations habilitées à soumettre des projets et à demander un financement européen
  2. Label de qualité pour des organisations agissant uniquement comme organisations partenaires (sans demander de financement auprès de leur agence nationale).

Étant donné que jusqu’à présent les labels/accréditations n’ont pas fait cette distinction, les organisations détentrices d’un ancien label de qualité ou d’une accréditation Erasmus+ devront nécessairement actualiser ou renouveler leur label de qualité, respectivement leur accréditation.

Selon le type de certificat déjà obtenu précédemment (label de qualité ou accréditation), il faudra distinguer entre différentes procédures :

Organisations détentrices d’une accréditation Erasmus+ (2018-2020) :

Étant donné que certains aspects essentiels du Corps européen de solidarité n’ont pas été inclus dans l’ancien formulaire de demande pour l’accréditation, toutes ces organisations devront obligatoirement renouveler intégralement leur accréditation via le formulaire de demande du label de qualité.

A. Si elles souhaitent agir comme partenaires dans le futur programme:

    • Les organisations concernées devront soumettre une demande de label de qualité, dès à présent et jusqu’au 31/12/2020, en remplissant le formulaire accessible sur le site web Anefore.

B. Si elles souhaitent agir comme candidates dans le futur programme :

      • Soit, elles optent pour le renouvellement intégral de leur accréditation avec le rôle de candidat (l’appel y relatif sera lancé en 2021),
      • Soit, elles procèdent en 2 étapes : d’abord en faisant une demande pour le label de qualité (rôle de partenaire) avant le 31/12/2020 ; ensuite en actualisant le label de qualité obtenu dès la publication du nouveau formulaire en 2021.

– Organisations détentrices d’un label de qualité (2018-2020) :

 C. Si une organisation détentrice d’un label de qualité (2018-2020) souhaite agir comme partenaire et maintenir le rôle (envoi/soutien) et le champ d’action (volontariat/emplois et stages) comme dans l’ancien programme 2018-2020 : son label de qualité (2018-2020) est automatiquement prolongé pour toute la durée du nouveau programme.

D. Si une organisation est détentrice d’un label de qualité (2018-2020) et qu’elle souhaite ajouter un rôle (envoi/soutien) et/ou ajouter un champ d’action (volontariat/emplois et stages) et/ou agir comme organisation candidate (« applicant »), une procédure de demande simplifiée sera d’application :

    • L’organisation devra uniquement remplir la partie concernée par le changement.
    • Par la suite, elle répondra à l’appel pour le nouveau label de qualité, qui sera lancé en 2021.

Dès son renouvellement, le nouveau label de qualité sera valide pour toute la durée du programme jusqu’à fin 2027.

Il va de soi que la validité du label de qualité restera soumise à l’adhésion de l’organisation aux exigences de qualité du Corps européen de solidarité et au contrôle par l’Agence nationale.

L’agrément comme organisation de service volontaire accordé par le Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse n’est pas affecté par le changement de programme européen.

N.B. La validité des activités en cours de réalisation est garantie : pour les organisations détentrices d’une accréditation Erasmus+ ou d’un label de qualité, qui ont soumis un projet entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020, la validité de l’accréditation est prolongée pour toute la durée de ces activités. Ils doivent veiller à ce que leurs partenaires soient détenteurs d’un label de qualité valide à partir du 1er janvier 2021.

Conférence pour les animateurs de jeunes, formateurs et coach

En coopération avec Anefore, l’Entente des Gestionnaires des Maisons de Jeunes et le Service national de la jeunesse organisent la conférence « Youth work in the digital era», qui aura lieu du 14 au 17 janvier 2020 à Dommeldange.

Public cible
Cette formation s’adresse aux animateurs de jeunes et aux formateurs de jeunes. Une expertise dans le domaine des nouveaux médias et de la technologie n’est pas requise.

Objectif
Les jeunes grandissent dans un monde connecté, influencé par l’automatisation et l’intelligence artificielle où la différence entre la vie «en ligne» et «hors ligne» est de plus en plus floue et où les médias sociaux sont devenus des éléments importants de la culture des jeunes.

Cette conférence thématisera l’impact de ces développements sur le travail de jeunesse. Au cours des quatre jours, des animateurs de jeunesse de toute l’Europe seront invités à apprendre, explorer et échanger sur les différentes formes et bonnes pratiques du «travail de jeunesse numérique». Les participants bénéficieront de nombreuses contributions d’experts sur le terrain et s’échangeront sur divers sujets, notamment la maîtrise de l’information et des données, la communication par le biais des canaux numériques, la résolution de problèmes par le biais d’outils numériques, la sécurité en ligne etc. Par ailleurs, les participants auront l’occasion de discuter et de formuler les besoins et les souhaits du secteur pour le travail de jeunesse numérique en présence de décideurs.

Candidature
La participation est gratuite. La date limite de candidature est le 1er novembre 2019.


Date:

Du 14 janvier 2020

Au 17 janvier 2020

Lieu:

Dommeldange (Luxembourg)

Formulaire de demande de force majeure coronavirus E+ KA1 et CES

Description du document Langue
Formulaire de demande de force majeure coronavirus E+ KA1 et CES

Formulaire de candidature – Projets de dialogue jeunesse KA347

Description du document Langue
Formulaire de candidature – Projets de dialogue jeunesse KA347