Les stages et emplois

Le volet professionnel du Corps européen de solidarité consiste à aider des jeunes qui ont entre 18 et 30 ans et qui sont inscrits sur le portail du Corps européen de solidarité, à trouver un emploi ou un stage dans un pays membre de l’Union européenne. Le programme vise à promouvoir l’employabilité des jeunes et à faciliter leur intégration sur le marché du travail. Grâce aux activités soutenues, les jeunes ont la possibilité de gagner une expérience professionnelle et d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles dans le domaine solidaire. Le programme prévoit que les participants sont rémunérés par leur patron conformément à la législation nationale et qu'ils reçoivent un soutien financier de la part du Corps européen de solidarité.

Les stages et emplois 
  • l’employeur peut être tout type d’organisation active dans un secteur pertinent par rapport aux objectifs visés
  • les stages et emplois peuvent avoir lieu dans le pays de résidence des participants ou dans un autre pays de l’Union européenne
  • ils s’adressent aux jeunes entre 18 et 30 ans qui sont inscrits sur le portail du Corps européen de solidarité.
Organisations ou entreprises souhaitant déposer une demande

Toute organisation ou entreprise déposant une demande doit être détentrice d’un Label de qualité.

Emplois 
  • ils peuvent avoir une durée de 3 à 12 mois
  • les contrats de travail doivent être conformes aux dispositions nationales
  • toute offre d’emploi dans le cadre du Corps européen de solidarité doit être déclarée auprès de l’ADEM.
Stages
  • ils peuvent avoir une durée de 2 à 6 mois (exceptionnellement une prolongation jusqu’à 12 mois peut être accordée)
  • les conventions de stage doivent être conformes aux dispositions nationales.

 

Confirmation de la participation du Royaume-Uni aux programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité

L’Agence nationale britannique a confirmé que le Royaume-Uni continue à participer à part entière aux programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité jusqu’à l’achèvement des projets sélectionnés en 2020.

Ainsi tous les projets en cours de réalisation impliquant des institutions partenaires ou bénéficiaires du Royaume-Uni peuvent continuer leurs activités telles qu’initialement prévues. Tout projet de mobilité qui prévoit l’envoi de participants au Royaume-Uni ou un accueil de participants du Royaume-Uni pourra avoir lieu. De même, tous les projets de l’action clé 2 « coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques » ou de l’action clé 3 « soutien à la réforme des politiques » impliquant des partenaires britanniques ou agréés au Royaume-Uni pourront continuer sans changement de partenaires.

En ce qui concerne l’appel à propositions 2020, les établissements de l’enseignement supérieur (en possession d’une ECHE) et toute autre organisation du Royaume-Uni intéressés à participer aux programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité, restent éligibles en tant que partenaires.

La participation du Royaume-Uni aux nouveaux programmes 2021-2027 dépendra cependant des négociations de l’Union européenne avec le gouvernement britannique.

Conférence pour les animateurs de jeunes, formateurs et coach

En coopération avec Anefore, l’Entente des Gestionnaires des Maisons de Jeunes et le Service national de la jeunesse organisent la conférence « Youth work in the digital era», qui aura lieu du 14 au 17 janvier 2020 à Dommeldange.

Public cible
Cette formation s’adresse aux animateurs de jeunes et aux formateurs de jeunes. Une expertise dans le domaine des nouveaux médias et de la technologie n’est pas requise.

Objectif
Les jeunes grandissent dans un monde connecté, influencé par l’automatisation et l’intelligence artificielle où la différence entre la vie «en ligne» et «hors ligne» est de plus en plus floue et où les médias sociaux sont devenus des éléments importants de la culture des jeunes.

Cette conférence thématisera l’impact de ces développements sur le travail de jeunesse. Au cours des quatre jours, des animateurs de jeunesse de toute l’Europe seront invités à apprendre, explorer et échanger sur les différentes formes et bonnes pratiques du «travail de jeunesse numérique». Les participants bénéficieront de nombreuses contributions d’experts sur le terrain et s’échangeront sur divers sujets, notamment la maîtrise de l’information et des données, la communication par le biais des canaux numériques, la résolution de problèmes par le biais d’outils numériques, la sécurité en ligne etc. Par ailleurs, les participants auront l’occasion de discuter et de formuler les besoins et les souhaits du secteur pour le travail de jeunesse numérique en présence de décideurs.

Candidature
La participation est gratuite. La date limite de candidature est le 1er novembre 2019.


Date:

Du 14 janvier 2020

Au 17 janvier 2020

Lieu:

Dommeldange (Luxembourg)

Formulaire de candidature – Projets de dialogue jeunesse KA347

Description du document Langue
Formulaire de candidature – Projets de dialogue jeunesse KA347