Eurydice

Le réseau Eurydice est composé de 42 unités nationales situées dans 38 pays européens. Il est coordonné par l'Agence exécutive Éducation, Audiovisuel et Culture de la Commission européenne, basée à Bruxelles. Depuis janvier 2014, Anefore est conventionnée comme unité nationale du réseau Eurydice au Luxembourg.

Mission

Le réseau Eurydice soutient et facilite la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie en fournissant des informations sur les systèmes d’enseignement et les politiques éducatives de 38 pays et en élaborant des études sur des problématiques communes aux systèmes éducatifs européens.
Depuis 1980, le réseau Eurydice est un des mécanismes stratégiques établis par la Commission européenne et les États membres pour soutenir la coopération européenne dans le domaine de l’éducation. Depuis 2014, Eurydice fait partie intégrante du programme Erasmus+, le programme européen pour l’éducation la formation, la jeunesse et le sport (Action clé 3).

Activités

Le réseau Eurydice se consacre principalement à l’étude de la structure et de l’organisation des différents systèmes d’éducation dans les pays d’Europe, à tous les niveaux. Il représente une vaste source d’information, notamment par:

  • des aperçus et descriptions détaillées des systèmes éducatifs nationaux dans Eurydice (plateforme précédemment nommée Eurypedia), l’encyclopédie européenne des systèmes éducatifs nationaux;
  • la comparaison thématique des descriptifs de systèmes nationaux organisés par sujets d’intérêt communautaire;
  • des publications sur des thèmes concernant l’éducation en Europe: rapports et synthèses, études et articles comparatifs, analyses de faits et chiffres relatifs à l’éducation (p. ex. les structures nationales d’éducation, les calendriers scolaires, la comparaison des salaires et du temps d’instruction par pays et niveau d’enseignement).

Pour réaliser ces rapports, l’unité centrale d’Eurydice rassemble les informations fournies par les unités nationales et les combine avec d’autres sources de données – Eurostat, UOE (base de données conjointe de l’UNESCO, de l’OCDE et d’Eurostat) et les résultats d’enquêtes internationales dans le domaine de l’éducation.
Toutes les études d’Eurydice sont disponibles gratuitement sur le site internet Eurydice ou sur papier à la demande. Si vous souhaitez recevoir les informations sur de nouvelles publications, veuillez vous abonner au flux RSS ou à la lettre d’information Eurydice.

Quelles politiques et mesures nationales existe-t-il en Europe pour permettre aux migrants d’intégrer l’enseignement supérieur? Quel rôle l’enseignement supérieur joue-t-il dans l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile?

Le nouveau rapport publié par le réseau Eurydice, ‘Integrating Asylum Seekers and Refugees into Higher Education in Europe: National Policies and Measures’, thématise les politiques et mesures nationales qui existent en Europe par rapport à l’intégration des réfugiés et demandeurs d’asile au sein de l’enseignement supérieur.

De nombreux demandeurs d’asile et réfugiés qui sont arrivés en Europe en 2015 et 2016 ont appartenu à la tranche d’âge typique de l’enseignement supérieur. Certains avaient déjà entamé des études universitaires dans leur pays d’origine.

L’intégration des étudiants demandeurs d’asile au sein des systèmes d’enseignement supérieur européens est bénéfique tant pour ces personnes elles-mêmes que pour leur pays d’accueil.

Cependant il est difficile pour les pays d’accueil de bien réussir à gérer l’intégration de personnes rescapées de situations de conflit traumatisantes et qui ne disposent pas toujours des capacités linguistiques ou autres qui leur seraient utiles dans leur nouvel environnement.

Dans de nombreux cas, les étudiants potentiels doivent d’abord apprendre la langue du pays d’accueil et s’adapter à un nouveau système d’enseignement. Pour cela, ils ont besoin d’informations et de conseils adéquats ainsi que de programmes préparatoires adaptés à leurs besoins.

Les pays hôtes doivent offrir un important soutien psychologique et financier aux réfugiés. Par ailleurs, ils doivent trouver le moyen d’évaluer et de reconnaître des parcours d’apprentissage qui ne peuvent souvent pas être documentés par des certificats. Pour ces raisons, il est essentiel que la planification et les actions en vue de l’intégration de ces personnes soient organisées au niveau systémique.

Le rapport Eurydice au sujet de ces problématiques est structuré en deux parties:

  • Dans la première, il établit le contexte général, en retraçant l’évolution de l’immigration vers l’Europe des dernières années à travers une sélection d’indicateurs statistiques sur les flux migratoires.
  • À partir de cette base, la deuxième partie du rapport offre un aperçu des politiques, stratégies et mesures que les pays européens mettent en œuvre pour intégrer les demandeurs d’asile et réfugiés dans leur système d’enseignement supérieur.

En conclusion, il ressort du rapport Eurydice que malgré l’absence d’approches politiques spécifiques dans la plupart des pays, quelques pays ont développé de bonnes pratiques par rapport à des questions comme la reconnaissance des qualifications non documentées, le soutien à l’apprentissage des langues, l’aide financière et les services d’orientation personnelle.


Erasmus+ Summerfest

SAVE THE DATE !

Anefore vous invite à son

Erasmus+ Summerfest

le mardi 9 juillet 2019 à partir de 17.00

sur le site de l’eduPôle à Walferdange

Merci de marquer cette date dans vos agendas.

L’invitation officielle vous sera envoyée dans les meilleurs délais et le programme de la conférence sera bientôt disponible sur notre site web.
Date:

Du 09 juillet 2019

Au 09 juillet 2019

Lieu:

éduPôle Walferdange

Eurydice – Better knowledge for better education policies