Action clé 1 – Mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation

Les projets de mobilité permettent aux établissements et organisations du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) de proposer à leurs élèves, enseignants, formateurs et membres du personnel de développer leurs compétences en effectuant des stages ou des formations dans un autre pays européen ou à l’international.

Opportunités

Les apprenants et le personnel peuvent participer à une ou plusieurs des activités de mobilité suivantes :

1. Les mobilités pour les apprenants peuvent être

  • des participations à concours de métiers à l’étranger
  • des périodes de stage dans une entreprise
  • des périodes de formation dans un établissement de formation professionnelle à l’étranger incluant une période en entreprise obligatoire à l’étranger.

Les concours de compétences peuvent durer au maximum 10 jours, tandis que les périodes de stage et de formation doivent durer au moins 10 jours et au maximum 1 an (hors voyage).

Les jeunes diplômés de l’EFP et les apprentis nouvellement qualifiés ont la possibilité de réaliser un stage à l’étranger au cours de l’année qui suit l’obtention de leur diplôme.

Les mobilités des apprenants s’organisent dans un cadre de qualité préalablement convenu par les organisations d’envoi et d’accueil. Les résultats d’apprentissage sont formellement reconnus et validés au niveau institutionnel.

2. Les mobilités pour le personnel peuvent être :

  • des missions d’enseignement dans une organisation partenaire à l’étranger
  • des activités de formation à l’étranger, sous forme de formation structurée ou de période d’observation dans une entreprise ou une autre organisation active dans le domaine de l’EFP.

La durée de mobilité des enseignants et des membres du personnel peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage) pour les activités de formation et entre 2 jours et 1 an pour les missions d’enseignement.

Les missions d’enseignement sont aussi ouvertes aux personnels d’entreprises qui souhaitent effectuer une période d’enseignement à l’étranger dans un établissement de formation professionnelle.

Les mobilités du personnel doivent s’inscrire dans une stratégie à long terme de développement et de modernisation de l’établissement et correspondre à des besoins de formation du personnel clairement définis. L’établissement d’envoi garantit la reconnaissance des acquis d’apprentissage des participants et la diffusion des résultats auprès des autres membres du personnel.

Outre la mobilité physique, toutes les activités de mobilité des apprenants et du personnel peuvent être combinées avec des activités virtuelles. Les durées minimales et maximales spécifiées ci-dessus s’appliquent à la mobilité physique.

3. Autres activités subventionnées incluent :

  • l’invitation d’experts de l’étranger qui peuvent contribuer à améliorer l’enseignement, la formation et l’apprentissage dans l’organisation d’accueil (entre 2 et 60 jours)
  • l’accueil des enseignants en formation qui souhaitent effectuer un stage à l’étranger (de 10 jours à 1 an)
  • les visites préparatoires pour améliorer l’inclusivité, la portée et la qualité des activités de mobilité.
Bénéficiaires

Toute organisation, publique ou privée d’un pays participant au programme, active dans l’EFP peut déposer un dossier de candidature et organiser les périodes de mobilité pour ses apprenants et/ou son personnel. Les particuliers ne peuvent pas directement solliciter une subvention à l’Agence nationale.

La candidature peut également être déposée par le coordinateur d’un consortium national. Dans ce cas, tous les membres du consortium (au moins 2 organisations) doivent être issus du même pays et être identifiés au moment de la demande de subvention.

Candidature

Les demandes pour des subventions peuvent être soumises selon deux procédures :

  • les candidatures annuelles des organisations accréditées
  • les candidatures standards pour toutes les organisations sans accréditation

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 23 février 2023 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er juin et le 31 décembre de la même année (projets à court terme). Les projets accrédités (KA121) débutent obligatoirement le 1er juin pour durer, à priori, 15 mois. Un deuxième appel à propositions sera organisé en automne pour les projets à court terme (KA122). La date limite sera le 4 octobre 2023 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets à court terme débutant entre le 1er janvier et 31 mai de l’année suivante.

Les organisations titulaires d’une accréditation Erasmus ne peuvent pas postuler pour des projets à court terme, tandis que des organisations non-accréditées doivent d’abord participer avec succès à l’appel à propositions pour les accréditations avant de pouvoir postuler pour un projet de mobilité accrédité.

Les projets de mobilité accrédités pour les apprenants, récents diplômés et le personnel :

  • ont une durée de 15 mois ; après 12 mois une prolongation à 24 mois peut être demandée
  • débutent le 1er juin de l’année de la demande de subvention
  • impliquent une organisation d’envoi et au moins une organisation d’accueil à l’étranger
  • candidatures illimitées, mais seulement 1 candidature par appel et par secteur
  • nombre illimité de participants (participants selon plan Erasmus).

Les projets de mobilité à court terme pour les apprenants, récents diplômés et le personnel :

  • ont une durée de 6 à 18 mois (maximum 3 candidatures endéans 5 années consécutives)
  • débutent entre le 1er juin et le 31 décembre de la même année de l’appel à propositions
  • impliquent une organisation d’envoi et au moins une organisation d’accueil à l’étranger
  • ont un nombre limité de 30 participants (hors les visites préparatoires).
Informations utiles pour la préparation de la candidature

Au stade de la candidature, les établissements d’envoi devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’Agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les établissements d’envoi bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.
Les projets de mobilité de l’EFP permettent aux apprenants de développer leurs compétences linguistiques, interculturelles et professionnelles et d’améliorer leur employabilité en vue d’une transition plus facile vers la vie professionnelle.

Les mobilités des enseignants et du personnel de l’EFP doivent s’inscrire dans une stratégie d’internationalisation de l’organisation. Elles permettent aux participants de développer leurs compétences professionnelles, de découvrir de nouvelles méthodes d’enseignement et de formation, tout en renforçant la coopération européenne en matière de l’EFP.

À cette fin, les activités de mobilité sont encadrées par un accord entre les institutions d’accueil et d’envoi et les participants, spécifiant les activités à réaliser, les acquis d’apprentissage attendus, ainsi que les dispositifs de reconnaissance qui seront appliqués (Europass).

Mesures de protection du budget de l’Union contre les violations des principes de l’État de droit en Hongrie

Anefore souhaite prévenir les organisations qui souhaitent déposer un projet impliquant une organisation partenaire hongroise de la décision d’exécution (UE) 2022/2506 du Conseil du 15 décembre 2022 relative aux mesures de protection du budget de l’Union contre les violations des principes de l’État de droit en Hongrie qui a été récemment adoptée et qui est applicable depuis le 16 décembre 2022.

Cette décision interdit la conclusion de nouveaux engagements juridiques avec les fiducies d’intérêt public hongroises établies sur la base de la loi hongroise IX de 2021 ou toute entité maintenue par une telle fiducie d’intérêt public.

Les institutions suivantes ne peuvent participer dans un projet Erasmus+ : https://helsinki.hu/en/wp-content/uploads/sites/2/2021/05/List-of-Public-Trust-Funds-Performing-a-Public-Function.pdf.

Activité de formation et de coopération « Promouvoir l’excellence de l’enseignement et de la formation professionnels »

Dans le cadre des activités de formation et de coopération, l’agence nationale Erasmus+ finlandaise organise un séminaire au sujet des compétences futures dans le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) – « Promoting VET Excellence through Skills Competition ».

2023 sera l’Année européenne des compétences et soulignera l’importance du développement des compétences des individus et de l’apprentissage tout au long de la vie, tout en soutenant la relance de l’Europe.

Le séminaire est principalement axé sur les compétences futures. Les thèmes présentés et discutés pendant l’évènement couvrent les besoins et les moyens de développement des compétences et la manière d’atteindre l’excellence en matière de l’EFP, notamment par le biais des concours de compétences.

Cette activité se tiendra à Espoo (Finlande) du 8 au 11 mai 2023. La langue véhiculaire sera l’anglais.

Les objectifs du séminaire sont conformes aux objectifs des concours de compétences et de la formation professionnelle, à savoir :

  • offrir des opportunités pour développer des parcours d’apprentissage individuels améliorant les résultats d’apprentissage
  • développer les compétences professionnelles pour répondre aux demandes du marché du travail
  • accroître l’employabilité et l’esprit d’entreprise
  • offrir une chance d’apprentissage mutuel et encourager les individus, les entreprises et les établissements d’enseignement à se former en permanence
  • sensibiliser à l’EFP, aux opportunités offertes et améliorer son attractivité.

L’évènement s’adresse aux personnes et aux organisations participant aux activités Erasmus+ qui souhaitent comprendre comment l’excellence peut être promue, atteinte et utilisée dans la formation professionnelle, et à ceux qui souhaitent approfondir leur compréhension du concept d’« excellence professionnelle ».

Il est à noter que lors du processus de sélection des participants, l’agence organisatrice donne la priorité aux candidats ayant déjà une certaine connaissance et expérience des activités en matière de compétences.   

Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur demande de participation par courriel à info@anefore.lu dans les meilleurs délais, et au plus tard pour le 1er mars 2023, en renvoyant le formulaire de candidature complété et signé.


Date:

Du 08 mai 2023

Au 11 mai 2023

Lieu:

Espoo (Finlande)

Share Your Story – le site de témoignages pour partager vos expériences

Le site « Share Your Story » de Anefore met en avant des témoignages individuels de personnes ayant participé à un projet européen ou une mobilité européenne ainsi que des présentations de projets de bonne pratique dans le cadre des programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité et de l’action eTwinning.

La participation à une mobilité européenne ou à un projet européen est pour de nombreuses personnes un évènement marquant dans leurs vies personnelle et professionnelle. Le site compte actuellement près de 50 témoignages individuels ainsi qu’une vingtaine de présentations de projets de bonne pratique. Découvrez la collection complète des témoignages soumis par des participants ou proposez votre propre témoignage.

Concours « Share Your Story »

Anefore vient de lancer un concours dans le cadre du 35ème anniversaire du programme Erasmus : chaque participant ayant bénéficié d’un projet Erasmus+ ou Corps européen de solidarité est invité à soumettre un témoignage individuel avant fin novembre 2022 pour avoir la chance de gagner une pièce commémorative de 2 euros Erasmus+ qui sont en circulation depuis le 1er  juillet 2022.

Guide du programme Erasmus+ 2023

Description du document Langue
Guide du programme Erasmus+ 2023

KA120-VET – Formulaire de candidature pour l’accréditation Erasmus

Description du document Langue
KA120-VET – Formulaire de candidature pour l’accréditation Erasmus