Action clé 1 – Mobilité des individus

Les projets de mobilité permettent aux établissements scolaires d’offrir à leurs enseignants et à d’autres membres du personnel éducatif l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences en rapport avec les besoins de l’école. La direction de l’établissement scolaire doit jouer un rôle actif dans la planification, le soutien et le suivi du projet de mobilité.

Types de mobilité

Les projets de mobilité peuvent inclure une ou plusieurs des activités suivantes :

  • des missions d’enseignement dans une école partenaire à l’étranger ;
  • des cours structurés ou des évènements de formation à l’étranger ;
  • des périodes d’observation en situation de travail à l’étranger dans une école partenaire ou dans une autre organisation pertinente active dans le domaine de l’enseignement scolaire.

Les projets de mobilité s’étendent sur une durée d’un à deux ans. La durée des activités peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage).

Bénéficiaires

Le programme Erasmus+ a introduit une logique résolument institutionnelle dans l’organisation des mobilités : c’est désormais l’établissement scolaire qui dépose un dossier de candidature et organise les périodes de mobilité pour son personnel. Les particuliers ne peuvent pas directement solliciter une subvention à l’Agence nationale.

La candidature peut également être déposée par le coordinateur d’un consortium national. Dans ce cas, tous les membres du consortium doivent être issus du même pays et être identifiés au moment de la demande de subvention.

Un consortium doit inclure au moins 3 organisations (le coordinateur et au moins deux écoles). Les écoles du consortium doivent avoir un lien organisationnel avec l’organisation remplissant le rôle de coordinateur du consortium. Une école ne peut pas être elle-même coordinateur d’un consortium.

Objectifs

Un projet de mobilité ne doit pas nécessairement répondre directement aux priorités européennes définies par le programme Erasmus+, mais doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie à long terme de développement et de modernisation de l’établissement candidat – le Plan de développement européen.

La mobilité correspond donc à un besoin de formation du personnel, clairement identifié par rapport aux objectifs de développement de l’établissement. Elle doit contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement dispensé et à développer la dimension internationale de l’établissement.

Pour garantir et maximiser l’impact de ces activités sur le développement professionnel de l’ensemble du personnel, les établissements scolaires doivent s’assurer qu’au terme de l’activité de mobilité, les compétences acquises par leur personnel seront diffusées à travers tout l’établissement et intégrées dans leur pratique pédagogique.

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 11 février 2020 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant le 1er juin de la même année.

Au stade de la candidature, les établissements scolaires candidats devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les établissements scolaires bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.

Séminaire web sur l’apprentissage interculturel dans les établissements scolaires

Comment les enseignants peuvent-ils renforcer l’inclusion sociale et intégrer l’apprentissage interculturel dans la vie scolaire ? Le cours en ligne gratuit « Intercultural learning » se tiendra le 17 novembre 2020 à partir de 17h00. Les inscriptions sont ouvertes dès à présent sur le School Education Gateway (SEG).

Nos sociétés deviennent de plus en plus multiculturelles. Cette évolution souligne la nécessité croissante de l’enseignement de favoriser la compétence interculturelle des jeunes, qui est essentielle pour une communication efficace et appropriée. Participez à ce séminaire en ligne pour apprendre comment renforcer l’inclusion sociale en classe et apporter une dimension d’apprentissage interculturel non seulement aux différentes disciplines d’enseignement, mais aussi à d’autres aspects de la vie scolaire.

La première présentation du webinaire visera à promouvoir l’approche de l’apprentissage interculturel au niveau de toute l’école. Elle indiquera aux enseignants des outils qui permettent d’entretenir la compétence interculturelle en classe. Elle établira également des liens avec d’autres initiatives et programmes connexes, tout en promouvant d’éventuels partenariats d’écoles.

Dans la deuxième partie, la présentation du projet « Inclusive Schools : Making a difference for Roma children » se concentrera sur la logique et la méthodologie d’intervention de ce projet, qui rassemble les expériences du niveau pratique (école) pour assurer des résultats en matière d’interventions et d’adaptations concrètes au niveau politique.

Kontaktseminar in Saarbrücken: « École sans frontières! Schule ohne Grenzen! »

Der Pädagogischer Austauschdienst (PAD), Nationale Agentur für EU-Programme im Schulbereich in Deutschland, führt vom 23. bis 24. Januar 2020 in Saarbrücken ein Kontaktseminar für Lehrkräfte von Primar- und Sekundarschulen (Alter der Schüler 6 bis 16 Jahre) aus Belgien, Frankreich, Luxemburg und Deutschland durch.

Auf diesem Seminar erhalten die Teilnehmer Informationen über die Förderungs- und Durchführungsbedingungen von Erasmus+ und über eTwinning und erhalten Gelegenheit, Partnerschulen für Schulpartnerschaften zu finden. Ferner lernen die Teilnehmer in einem Worskhop zur Kommunikation und Integration bei Schülerbegegnungen die PDL-Methode (Psychodramaturgie Linguistique) als erlebnisorientierte Methode für das Sprachenlernen kennen, um vielleicht auch hier Inspirationen für den eigenen Sprachenunterricht zu finden.

Die Seminarsprachen sind Deutsch und Französisch (ohne Verdolmetschung). Von allen Teilnehmenden wird die aktive Kenntnis einer dieser Sprachen und zumindest die passive Kenntnis der anderen Sprache erwartet.

Die Kosten für das Seminar (Übernachtung, Verpflegung, Workshop-Programm) werden aus Mitteln der EU, die Deutschland zur Verfügung stehen, getragen. Die Abrechnung der Fahrtkosten der luxemburgischen Teilnehmern erfolgt über Anefore.

Interessenten werden gebeten, bis zum 7. November 2019 den ausgefüllten Anmeldungsformular an info@anefore.lu zu schicken.


Date:

Du 23 janvier 2020

Au 24 janvier 2020

Lieu:

Sarrebruck, Allemagne

Projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz

Découvrez le projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz, lauréat du meilleur projet à caractère social lors des « PM Awards » organisés par les « Jonk Entrepreneuren ».

Site web du projet

Site web du projet

Description du projet

Description du projet

 

Guidelines for assessment – Erasmus accreditation AE-VET-SE

Description du document Langue
Guidelines for assessment – Erasmus accreditation AE-VET-SE

Formulaire de candidature – Mobilité des individus KA101

Description du document Langue
Formulaire de candidature – Mobilité des individus KA101