Soutien à la réforme des politiques

header-jeunesse

L’action Projets de dialogue pour la jeunesse soutient la participation active des jeunes à la vie démocratique et encourage le débat sur des sujets articulés autour des thèmes et des priorités définis par le dialogue structuré et le cadre politique renouvelé dans le domaine de la jeunesse.

Objectif

Les projets de dialogue pour la jeunesse concernent des discussions entre les jeunes et les décideurs politiques dans le domaine de la jeunesse visant à déboucher sur des résultats utiles au processus décisionnel. Ils peuvent prendre la forme de réunions, de conférences, de consultations ou de manifestations. L’un des résultats concrets de ces activités est la possibilité, pour les jeunes, de faire entendre leur voix (en formulant des positions, des propositions et des recommandations) sur la manière dont les politiques pour la jeunesse devraient être élaborées et mises en œuvre en Europe.
Les activités sont menées par des jeunes ; les jeunes participants doivent être activement associés à tous les stades du projet, de la préparation au suivi. Les principes et pratiques de l’apprentissage non formel sont pris en considération tout au long de la mise en œuvre du projet.
Des réunions statuaires d’organisations ou de réseaux d’organisations ainsi que des évènements sous influence politique ne sont pas éligibles à une subvention au titre du dialogue structuré.

Activités soutenues
  • Rencontres nationales et séminaires transnationaux qui facilitent l’information, les discussions et la participation active des jeunes – en dialogue avec les décideurs du secteur jeunesse – sur des thèmes d’importance au dialogue structuré ou à la mise en œuvre de la stratégie de jeunesse de l’UE ;
  • Réunions nationales et séminaires transnationaux préparant le terrain pour les conférences officielles de l’Union sur la jeunesse, organisées tous les six mois par l’Etat membre assumant la présidence de l’UE ;
  • Activités ayant pour but l’information sur la discussion de thèmes de politique de jeunesse liés aux activités pendant la « semaine européenne de la jeunesse » ;
  • Consultation de jeunes pour déterminer les besoins concernant la participation à la vie démocratique (consultations en ligne, sondages, etc.) ;
  • Rencontres et séminaires, activités d’information et de débats entre jeunes et décideurs/experts sur le thème de la participation des jeunes à la vie démocratique ;
  • Activités ayant pour but de simuler le fonctionnement d’institutions démocratiques et le rôle des décideurs.
Bénéficiaires
  • les organisations à but non lucratif/non gouvernementales ;
  • les organismes publics au niveau local ou régional ;
  • les organismes actifs dans le secteur de la jeunesse au niveau européen.
Modalités pratiques

Un séminaire de jeunesse transnational nécessite au moins 2 organisations partenaires d’au moins 2 pays différents (pays programme & pays partenaires voisins de l’UE). Au moins un partenaire doit venir d’un pays du programme. Les organisateurs de séminaires de jeunesse nationaux n’ont pas besoin d’organisations partenaires.

Chaque projet requiert la participation d’au moins 30 jeunes âgés entre 13 et 30 ans.
Les décideurs/experts peuvent participer indépendamment de leur âge ou de leur pays d’origine.

La durée des projets se situe entre 3 et 24 mois.

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale de l’organisation coordinatrice du projet, au plus tard :

  • le 12 février 2019 à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er mai et le 30 septembre de la même année;
  • le 30 avril 2019 à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1 er août et le 31 décembre de la même année;
  • le 1er octobre 2019 à 12 heures (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1 er janvier et le 31 mai de l’année suivante.

Appel à propositions pour des projets de coopération prospective

Dans le cadre de l’action clé 3, la Commission européenne a lancé un appel aux propositions pour des projets européens de coopération prospective dans les domaines de l’éducation et de la formation.

Ce type de projets concerne des initiatives de coopération axées sur l’innovation des pratiques et des politiques dans l’ensemble des domaines de l’éducation et de la formation. Ces projets sont proposés et mis en œuvre par des partenariats d’acteurs clés en vue d’élaborer (identifier, tester, développer, évaluer) de nouvelles approches dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse. Leurs résultats devront pouvoir être intégrés aux politiques d’éducation et de formation, qu’ils contribueront à améliorer.

Axés sur l’innovation des pratiques et des politiques dans tous les domaines de l’éducation et de la formation, les projets de coopération prospective visent à apporter une connaissance approfondie des groupes cibles et des situations d’apprentissage, et d’enseignement. Ces projets visent à fournir des méthodologies et outils efficaces, ainsi que des conclusions pertinentes pour les responsables politiques dans les domaines de l’éducation et de la formation à tous les niveaux.

À qui s’adresse cet appel ?

  • Organisations publiques et privées actives dans les secteurs de l’éducation, de la formation et de la jeunesse ou d’autres secteurs socio-économiques ; 
  • Organisations menant des activités intersectorielles (p.ex. centres de reconnaissance, chambres de commerce, organisations commerciales, organisations de la société civile et organisations culturelles, réseaux de parties prenantes, ONG, prestataires de formation, etc.).

Les critères de sélection
Les projets proposés doivent couvrir l’une des six priorités suivantes :

  • Acquisition de compétences de base par des adultes peu qualifiés
  • Conception d’une formation continue visant à répondre aux besoins de compétences actuels et futurs et évaluation de l’efficacité de cette dernière
  • Promotion de technologies innovantes dans le domaine de l’orientation professionnelle
  • Promotion d’approches innovantes et interdisciplinaires en matière d’enseignement des STE(A)M [sciences, technologies, ingénierie, (arts) et mathématiques] dans l’éducation
  • Promotion de l’utilisation d’outils d’autoréflexion pour soutenir l’innovation et les changements systémiques dans les établissements d’enseignement et de formation
  • Dans l’enseignement supérieur, réalisation des objectifs du plan d’action en matière d’éducation numérique (y compris la science ouverte) et évaluation des acquis d’apprentissage à des fins de comparaison entre les établissements d’enseignement supérieur.

Pour plus d’informations

Tagesveranstaltung für Tutor/innen, Mentor/innen sowie Projektverantwortliche in Aufnahme-/, Entsende- und Koordinierenden Projekten im Europäischen Solidaritätskorps

Ob man den Europäischen Freiwilligendienst schon seit Jahren durchführt oder ob man gerade neu in das Nachfolgeprogramm Europäisches Solidaritätskorps (ESK) einsteigt, jedes ESK-Projekt ist einzigartig und erfordert eine gründliche Auseinandersetzung mit dem neuen Programm, den Teilnehmenden und mit der Bedeutung des ESK.

Damit die Projekte auch im neuen Programm gelingen, bietet die Tagesschulung eine Auseinandersetzung mit den Hintergründen des neuen Programms und den Erfolgsfaktoren für ESK-Projekte während der verschiedenen Phasen des Freiwilligendienstes. Zudem möchte die Schulung den Erfahrungsaustausch über die alltägliche praktische Arbeit mit den Freiwilligen anregen und Tools an die Hand geben, wie erfolgreich mit Herausforderungen im Zusammenhang mit der Betreuung der Freiwilligen umgegangen werden kann – nicht zuletzt durch gelingende Kommunikation im interkulturellen Kontext und die Reflexion der eigenen Rolle und der Aufgaben während der verschiedenen Phasen des Freiwilligendienstes. Informationen rund um den Youthpass runden das Programm ab.

Das Angebot ist sowohl für Einsteiger/innen als auch für erfahrene Tutor/innen, Mentor/innen und Projektverantwortliche aus ESK-Organisationen offen und wird in deutscher Sprache abgehalten.

Für alle in Luxemburg tätigen Mentoren und Projektverantwortlichen :
Melden Sie sich bei Interesse bis zum 22. Februar 2019 bei Nadine Linden per Email an nadine.linden@anefore.lu (obligatorisch).

Wir bitten Sie folgende Informationen bei der Anmeldung anzugeben:

  • Vorname:
  • Nachname:
  • Adresse:
  • Telefonnummer:
  • Name der Organisation:
  • Rolle in der Organisation:

Kosten: 25 € (Verpflegung, Schulung, Transport)

Date:

Du 28 mars 2019

Au 28 mars 2019

Lieu:

Triangel St Vith (Belgien)

More than ONE EUROPE

MTOE

Appel à propositions – Corps européen de solidarité

Description du document Langue
Appel à propositions – Corps européen de solidarité

Formulaire de candidatures – Corps européen de solidarité (toutes les actions)

Description du document Langue
Formulaire de candidatures – Corps européen de solidarité (toutes les actions)