Jeunesse

Le volet jeunesse du programme Erasmus+ vise à améliorer les compétences et l'employabilité des jeunes, de favoriser le partage des pratiques et coopérations entre professionnels, ainsi qu'à soutenir les réformes du secteur jeunesse en Europe. Il concerne les domaines de l’éducation non-formelle et de l’éducation informelle. Les actions proposées par le programme s’adressent principalement aux jeunes et aux organisations et acteurs qui œuvrent dans le domaine de la jeunesse. Le programme contribue au financement de projets de mobilités individuelles des jeunes et des personnes actives dans le domaine de la jeunesse et de projets en faveur de la coopération.

Le programme Erasmus+ pour la jeunesse s’attache prioritairement à la réalisation des objectifs suivants :

  • accroître la mobilité des jeunes et des acteurs qui travaillent dans le domaine de la jeunesse ;
  • stimuler le développement des aptitudes et des compétences des jeunes et des acteurs dans le domaine de la jeunesse par le biais de l’éducation informelle et non formelle ;
  • promouvoir l’inclusion, le dialogue interculturel et les valeurs telles que la solidarité, l’égalité des chances et les droits de l’homme et combattre les préjugés et stéréotypes  ;
  • renforcer la participation et la citoyenneté active des jeunes
  • soutenir le développement d’un travail de jeunesse de qualité au niveau local, régional, national et européen en renforçant la capacité des acteurs du secteur de la jeunesse et en soutenant le développement professionnel des animateurs de jeunesse.

Le programme favorise ainsi :

  • la mobilité des jeunes et des animateurs socio-éducatifs en soutenant les échanges de jeunes, les activités de participation et la mobilité des animateurs socio-éducatifs (Action clé 1) ;
  • les projets en faveur de la coopération (Action clé 2) par le biais de
    • projets de partenariats de coopération d’une durée de 12 à 36 mois et à partir de 3 partenaires de 3 pays différents (Action clé 2) ;
    • projets de partenariats à petite échelle de plus courte durée (6 à 24 mois) et à partir de 2 partenaires de 2 pays différents ; ce type de projet est particulièrement adapté aux nouveaux bénéficiaires du programme Erasmus+ et aux organisations de petite taille (Action clé 2).

Eurodesk

Eurodesk Luxembourg propose aux jeunes et à ceux qui travaillent avec eux des services d’information sur les possibilités des jeunes à l’échelle européenne dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse et sur la participation des jeunes à des activités européennes. Le site de Eurodesk Luxembourg présente un panorama complet de dispositifs facilitant la mobilité des jeunes en Europe.

Eurodesk Luxembourg est géré par l’Agence nationale pour l’information des jeunes (ANIJ).

www.eurodesk.lu

Eurodesk Luxembourg fait partie du réseau européen Eurodesk, qui met à jour et gère les informations du Portail européen de la jeunesse de la Commission européenne. Ce portail offre des informations sur des activités européennes et nationales susceptibles à intéresser les jeunes qui vivent, apprennent et travaillent en Europe. Disponible en 27 langues, il donne des informations s’articulant autour de huit grands thèmes et couvre 33 pays.

Eurododesk: https://eurodesk.eu/

Portail européen de la jeunesse :  https://europa.eu/youth/home_en

Mesures restrictives à l’encontre de la Russie dans le contexte des programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité

Suite à l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, le Conseil de l’Union européenne a adopté le 8 avril 2022 le règlement du Conseil (UE) 2022/5761, qui constitue le cinquième paquet de mesures restrictives à l’encontre de la Russie. Parmi ces mesures figurent :

  1. l’ajout de nouvelles entités et personnes russes à la liste des sanctions
  2. l’interdiction de fournir un soutien direct ou indirect, y compris un financement et une assistance financière ou tout autre avantage dans le cadre d’un programme national de l’Union, d’Euratom ou d’un État membre et de contrats au sens du règlement (UE, Euratom) 2018/1046, à toute personne morale, entité ou organisation établie en Russie dont la propriété ou le contrôle public dépasse les 50% (cf. C. Actions du programme impactées par les mesures restrictives).
  3. les exceptions à cette interdiction, notamment en ce qui concerne les mobilités des individus à des fins d’éducation et de formation (cf. A. Actions non impactées).

A) Actions des programmes non impactées par les mesures restrictives
Les actions présentées dans le tableau ci-dessous peuvent se poursuivre normalement comme prévues dans le guide des programmes de l’année de l’appel à proposition concerné.
Concerne:

  • Projets en cours – Appel à proposition Erasmus+ 2014-2020 et Erasmus+ 2021 et Corps européen de solidarité 2014-2020 et 2021
  • Projets soumis dans le cadre de l’appel à proposition Erasmus+ et Corps européen de solidarité 2022 avec une sélection en cours ou à venir

Erasmus+ mobilités des individus

  • Mobilité internationale impliquant les pays tiers non associés au programme
  • Dans l’objectif de maintenir les échanges de mobilité pour individus, les projets de mobilité internationale impliquant des pays tiers non-associés au programme dont la Russie est un pays partenaire peuvent se poursuivre et ces activités restent éligibles pour le dépôt de candidatures futures. Ceci compte pour les mobilités entrantes et sortantes à destination de la Russie.
  • Dimension internationale pour les étudiants, apprenants et le personnel de l’enseignement supérieur et de l’enseignement et de la formation professionnels des pays participant au programme Erasmus+ (mobilité sortante)
  • La dimension internationale de la mobilité des apprenants et du personnel de l’enseignement supérieur et de l’enseignement et de la formation professionnels des pays participant au programme Erasmus+ à destination de la Russie (mobilité sortante) dans le cadre des projets des appels à propositions 2021 et 2022 peut se poursuivre.

Erasmus+ mobilités pour jeunes

  • Échanges de jeunes
  • Activités de participation
  • Mobilité des travailleurs de jeunesse
Dans l’objectif de maintenir les échanges de mobilité pour individus, les activités de mobilité Erasmus+ dans le secteur de la jeunesse impliquant la Russie peuvent se poursuivre et ces activités restent éligibles pour le dépôt de candidatures futures.

Corps européen de solidarité

  • Volontariat
Dans l’objectif de maintenir les contacts interpersonnels, les activités de volontariat impliquant des personnes russes peuvent se poursuivre et restent éligibles pour le dépôt de candidatures futures.

B) Avertissement relatif à la mobilité des apprenants et du personnel vers la Russie

Alors que la possibilité de mobilité sortante vers la Russie reste ouverte dans le cadre des projets de mobilité internationale impliquant des pays tiers non-associés au programme , ainsi que dans le cadre de la dimension internationale des projets de mobilité pour les étudiants, apprenants et le personnel de l’enseignement supérieur et de l’enseignement et de la formation professionnels des pays participant au programme Erasmus+, les établissements d’envoi doivent être extrêmement prudents en ce qui concerne la mobilité vers la Russie, en mettant la priorité sur la sécurité des participants et en tenant compte des directives nationales en matière de voyages.

C) Actions des programmes impactées par les mesures restrictives
La participation d’une entité publique russe ou d’une entité sous contrôle public (y compris tous les « établissements de l’enseignement » basés en Russie et institutions délivrant des activités éducatives formelles ou non-formelles) n’est plus éligible pour un projet de partenariats stratégiques KA2 en cours (Erasmus+ 2014-2020), ainsi que pour des partenariats de coopération (Erasmus+ 2021-2027), et tous les coûts encourus par une telle entité après le 8 avril 2022 seront déclarés inéligibles.

Les coordinateurs de projets concernés sont priés de bien vouloir envoyer une demande d’avenant à l’Agence nationale pour exclure le partenaire russe* du projet KA2 en cours. Afin d’éviter des problèmes d’éligibilité à l’occasion du dépôt de candidatures futures, il est conseillé d’exclure des partenaires établis en Russie pour des projets de coopération.

*sauf s’il peut être prouvé que moins de 50% de cette entité sont une propriété publique ou contrôlés par l’État russe. La participation de partenaires avec une participation étatique de moins de 50% qui ne fournissent pas d’activités éducatives peut être maintenue.

Séminaire – Let’s talk about (anti)racism

L’Agence nationale roumaine organise un séminaire sur le racisme, respectivement l’antiracisme qui aura lieu en Roumanie du 30 mai au 3 juin 2022.

Ce séminaire de trois jours permettra aux travailleurs de jeunesse et autres professionnels de mieux comprendre les (mauvais) concepts raciaux, les racines de la discrimination raciale et les structures de pouvoir, tout en réfléchissant à leur rôle dans l’instauration du changement.

L’accent du séminaire sera mis sur le développement des compétences des professionnels en matière de « gestion de la diversité » afin de créer de meilleures opportunités pour les jeunes confrontés ou menacés par la discrimination et le racisme.

Les objectifs du séminaire sont :

  • de mieux comprendre ce qu’est le racisme, ses mécanismes et ses effets
  • de réfléchir à ses propres préjugés, aux problèmes structurels et aux pratiques organisationnelles
  • de sensibiliser aux raisons pour lesquelles l’antiracisme est important et comment promouvoir des comportements antiracistes
  • d’échanger des stratégies et des méthodes variées de lutte contre le racisme et la discrimination
  • de renforcer les comportements et pratiques antiracistes et antidiscriminatoires parmi les professionnels de la jeunesse.

La langue véhiculaire de l’évènement sera l’anglais, et il s’adresse aux professionnels travaillant directement avec les jeunes, à savoir des animateurs de jeunesse, des enseignants, des coachs, des travailleurs sociaux et de santé, des agents pour l’emploi, des autorités locales, des décideurs politiques et des chercheurs.

En cas d’intérêt, vous pouvez soumettre votre demande jusqu’au 18 avril 2022 via SALTO-YOUTH – European Training Calendar – Let’s talk about (anti)racism seminar

Date:

Du 30 mai 2022

Au 03 juin 2022

Lieu:

Roumanie

Rules of budget allocation for accredited applicants under Erasmus+ key action 1 – Youth

Description du document Langue
Rules of budget allocation for accredited applicants under Erasmus+ key action 1 – Youth

KA220-YOU – Partenariats de coopération dans la jeunesse

Description du document Langue
KA220-YOU – Partenariats de coopération dans la jeunesse