Action clé 2 – Coopération et partenariats

Le programme Erasmus+ soutient le développement de partenariats qui permettent la coopération entre acteurs pertinents pour le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP), afin de coopérer, d'échanger de bonnes pratiques dans des domaines d'intérêt commun, de développer ou de transférer des pratiques innovantes et d'améliorer la qualité de l’EFP dans toute l’Europe. Les activités soutenues par les partenariats stratégiques pour l’EFP peuvent relever soit du secteur de l’EFP, soit de plusieurs secteurs de l’éducation, de la formation ou de la jeunesse. Il peut s’agir de projets de petite envergure portant sur des échanges de bonnes pratiques ou de projets de grande envergure visant le transfert ou le développement de méthodologies innovantes concernant l’EFP.

Types de projets

Il existe 2 types de partenariats selon les objectifs du projet :

  • les partenariats stratégiques pour l’innovation, qui sont des projets de coopération dont le but est d’élaborer des productions novatrices et/ou de se consacrer à la diffusion et à l’exploitation de produits existants récents ou d’idées novatrices;
  • les partenariats stratégiques pour l’échange de bonnes pratiques, qui sont des projets de coopération visant à permettre aux organisations impliquées de développer et de renforcer des réseaux, d’accroître leur capacité à fonctionner au niveau transnational, d’échanger et de confronter des idées, pratiques et méthodes.
Priorités

Pour être financés, les partenariats stratégiques pour le secteur de l’EFP doivent aborder soit au moins une priorité horizontale du programme Erasmus+ ou au moins une priorité spécifique définie par la Commission européenne pour le secteur de l’EFP, à savoir :

  • soutenir la création et la mise en œuvre de stratégies d’internationalisation dans l’EFP ;
  • promouvoir toutes les formes d’apprentissage en milieu professionnel ;
  • développer des mécanismes d’assurance qualité dans l’EFP ;
  • continuer à renforcer les compétences clés dans les programmes d’EFP en permettant d’acquérir ou de développer ces compétences via la formation professionnelle initiale et continue ;
  • améliorer l’orientation et l’accès de tous à l’EFP et aux qualifications dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, et faciliter la validation des apprentissages formels, informels ou non formels ;
  • soutenir l’adoption d’approches innovantes et des technologies numériques d’enseignement et d’apprentissage ;
  • instaurer des approches systématiques et mettre en place des possibilités pour le développement professionnel initial et continu des enseignants ;
  • établir et/ou développer davantage les organisations nationales de concours de compétences, aux niveaux régional et sectoriel, comme moyens d’augmenter l’attractivité et l’excellence dans l’EFP.

Les établissements peuvent coopérer avec des entreprises, des partenaires sociaux et des autorités locales ou régionales afin d’adapter les services d’EFP proposés aux besoins des marchés du travail national et européen.

La coopération internationale avec des acteurs clés, dont peuvent également faire partie des établissements d’enseignement supérieur et de formation permanente, contribuera à la diffusion d’approches innovantes et à l’amélioration de l’EFP en Europe.

Modalités pratiques

Les partenariats impliquent au moins 3 organisations de 3 pays différents (pays participant au programme Erasmus+). Des organisations issues de pays partenaires peuvent également participer, si leur expertise et implication signifie une plus-value concrète pour la réalisation du projet.

La durée d’un partenariat stratégique se situe entre 12 mois et 36 mois. La durée du projet doitêtre choisie au stade de la demande. À titre exceptionnel, la durée peut être rallongée, à la demande du bénéficiaire et avec l’accord de l’agence nationale, de 6 mois maximum, pour autant que la durée totale n’excède pas 3 ans.

La gestion financière du projet est assurée par le coordinateur du projet. La subvention maximale accordée aux partenariats stratégiques est définie en multipliant la durée du projet (en mois) par 12 500 EUR, avec un maximum de 450 000 euros pour des projets d’une durée de 36 mois.

Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale de l’organisation coordinatrice du projet, au plus tard le 24 mars 2020 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er septembre et le 31 décembre de la même année.


Alliances sectorielles

Les alliances sectorielles font également partie de l’action clé 2. Les projets y relatifs doivent se rattacher à l’un des trois lots suivants :

  • alliances sectorielles pour les compétences chargées du développement d’approches sectorielles par le biais de « plate-formes d’excellence professionnelle » (lot 1)
  • alliances sectorielles pour les compétences chargées de la conception et de l’offre d’EFP (lot 2)
  • alliances sectorielles pour les compétences chargées de la mise en œuvre d’une nouvelle approche stratégique de la coopération sectorielle en matière de compétences (lot 3).

Les alliances sectorielles

  • peuvent avoir une durée soit de 2 ans (lot 1), soit de 2 ou 3 ans (lot 2), soit de 4 ans (lot 3) ;
  • doivent couvrir soit au moins 4 pays participant au programme en incluant au moins 8 partenaires à part entière (lots 1 et 2), soit au moins 8 pays participant au programme en incluant au moins 12 partenaires à part entière (lot 3) ;
  • peuvent recevoir une subvention européenne qui s’élève jusqu’à 1’000’000 € par projet des lots 1 et 2, respectivement jusqu’à 4’000’000 € par projet du lot 3 ;

Les critères concernant la composition du partenariat varient en fonction du type d’alliance et du secteur concerné.

Appel à propositions 2020

La Commission européenne vient de publier l’appel à propositions 2020 ainsi que l’édition 2020 du guide du programme Erasmus+, programme phare de l’Union européenne pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Le programme Erasmus+, doté de 14,7 milliards d’euros, a été lancé le 1er janvier 2014 et s’étale sur sept ans (2014-2020). Décliné en cinq secteurs – l’enseignement scolaire, l’enseignement et la formation professionnels, l’enseignement supérieur, l’éducation des adultes et la jeunesse – le programme Erasmus+ offre chaque année à des milliers d’Européens l’opportunité de faire des études à l’étranger, de suivre une formation, d’acquérir de l’expérience professionnelle ou de participer à des échanges. En outre, les partenariats stratégiques entre les organisations relevant du secteur de l’éducation, de la formation et de la jeunesse sont soutenus dans ce cadre afin de favoriser la coopération et l’échange d’expériences entre les pays européens. En plus, les projets de dialogue pour la jeunesse soutiennent les rencontres entres les jeunes et les décideurs du secteur de la jeunesse.

Pour l’appel 2020, seules les candidatures déposées au plus tard à 12h00 (midi, heure de Bruxelles) pour les actions décentralisées et au plus tard à 17h00 (heure de Bruxelles) pour les actions centralisées (marquées d’un *) et aux dates indiquées ci-dessous peuvent être considérées.

Action Clé 1 Date limite de dépôt
Mobilités des individus dans les domaines de l’éducation et de la formation 5 février 2020
Mobilités des individus dans le domaine de la jeunesse 5 février 2020
Mobilités des individus dans le domaine de la jeunesse 30 avril 2020
Mobilités des individus dans les domaines de la jeunesse 1er octobre 2020
Masters communs Erasmus Mundus* 13 février 2020
Action Clé 2  
Partenariats stratégiques dans les domaines de l’éducation et de la formation 24 mars 2020
Partenariats stratégiques dans le domaine de la jeunesse 5 février 2020
Partenariats stratégiques dans le domaine de la jeunesse 30 avril 2020
Partenariats stratégiques dans le domaine de la jeunesse 1er octobre 2020
Universités européennes* 26 février 2020
Alliances de la connaissance* 26 février 2020
Alliances sectorielles pour les compétences* 26 février 2020
Renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur* 5 février 2020
Renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse* 5 janvier 2020
Action Clé 3  
Projets « dialogue de l’Union européenne en faveur de la jeunesse » 5 février 2020
Projets « dialogue de l’Union européenne en faveur de la jeunesse » 30 avril 2020
Projets « dialogue de l’Union européenne en faveur de la jeunesse » 1er octobre 2020

Le guide du programme est la référence pour tout savoir sur Erasmus+. Il décrit en détail les différentes actions soutenues dans le cadre du programme Erasmus+ ainsi que les conditions requises pour pouvoir soumettre une demande de subvention. Le guide et l’appel à propositions officiel pour l’année 2020 peuvent être téléchargés ci-dessous. Les formulaires de candidatures pourront être accédés à partir de la rubrique « Formulaires » dès qu’ils seront disponibles.

Pour toute information supplémentaire ou pour fixer un RDV, les institutions intéressées peuvent contacter Anefore (tél : 2478-5284 ou info@anefore.lu).


* À l’attention des candidats britanniques : veuillez noter que les critères d’éligibilité doivent être respectés pendant toute la durée de la subvention. Si le Royaume-Uni se retire de l’Union européenne au cours de la période de subvention sans conclure avec l’Union européenne un accord veillant notamment à ce que les candidats britanniques continuent à être admissibles, ces derniers cesseront de recevoir un financement de l’Union européenne (tout en continuant, dans la mesure du possible, à participer au projet) ou seront contraints d’abandonner le projet, en fonction des dispositions applicables de la convention de subvention.

Séminaire de contact au Luxembourg: « Developing Strategic Internationalisation and Partnerships in Vocational Education and Training »

Dans le domaine de la formation professionnelle, Erasmus+ vise à améliorer la qualité de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) en Europe, à optimiser l’employabilité des citoyens et à augmenter la compétitivité de l’économie européenne. Au-delà de son soutien financier, le programme européen est aussi reconnue comme force motrice dans le développement plus stratégique de l’internationalisation au sein des établissements de formation professionnelle.

Ce séminaire de contact s’inscrit dans le cadre des activités de coopération transnationale Erasmus+. L’objectif est d’offrir une occasion d’échanges de vues sur le rôle que joue l’internationalisation dans le développement de la formation professionnelle initiale et continue. Venant d’une vingtaine de 20 pays européens, les participants seront invités à partager leurs objectifs, pratiques ou expériences en la matière tout en explorant le potentiel de collaboration transnationale grâce au programme Erasmus+.

L’activité s’adresse aux représentants d’organisations et d’établissements actifs dans le domaine de la formation professionnelle initiale et continue.

Pour des raisons de dynamique de communication, la langue véhiculaire sera l’anglais.

La participation au séminaire de contact est gratuite mais soumise à disponibilité des places. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 novembre 2019.

Cet évènement est organisé avec le soutien du Service de la formation professionnelle du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.


Date:

Du 27 novembre 2019

Au 29 novembre 2019

Lieu:

Hotel Parc Belle-Vue

Projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz

Découvrez le projet ERASMUS + « Bridges to the future » du Lycée du Nord de Wiltz, lauréat du meilleur projet à caractère social lors des « PM Awards » organisés par les « Jonk Entrepreneuren ».

Site web du projet

Site web du projet

Description du projet

Description du projet

 

Formulaire de candidature – Charte Erasmus+ de mobilité de l’EFP (pour consultation uniquement)

Description du document Langue
Formulaire de candidature – Charte Erasmus+ de mobilité de l’EFP (pour consultation uniquement)