Action clé 1 – Mobilité des individus

La mobilité d’apprentissage permet au personnel en charge de l’éducation des adultes de renforcer ses compétences professionnelles et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage sous toutes leurs formes, tout en veillant à leur adéquation avec les besoins du marché du travail et de la société en général.

Types de mobilité

Les projets de mobilité peuvent inclure une ou plusieurs des activités suivantes :

  • des missions d’enseignement/de formation permettent d’enseigner ou de dispenser des formations dans un établissement partenaire à l’étranger ;
  • des activités de formation du personnel visant à soutenir le développement professionnel par
    • la participation à des cours structurés ou à des évènements de formation à l’étranger ;
    • des périodes d’observation en situation de travail à l’étranger dans une organisation pertinente active dans le domaine de l’éducation des adultes.

Les projets de mobilité s’étendent sur une durée d’un à deux ans. La durée de ces activités peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage).

Bénéficiaires

Le programme Erasmus+ a introduit une logique résolument institutionnelle dans l’organisation des mobilités : c’est désormais l’organisation qui dépose un dossier de candidature pour l’ensemble des mobilités de son personnel – enseignants, formateurs, éducateurs, responsables de structures, conseillers, animateurs.

La candidature peut également être déposée par le coordinateur d’un consortium national. Dans ce cas, tous les membres du consortium doivent être issus du même pays et être identifiés au moment de la demande de subvention. Un consortium doit inclure au moins 3 établissements d’éducation des adultes.

Objectifs

Un projet de mobilité ne doit pas nécessairement répondre directement aux priorités européennes définies par le programme Erasmus+, mais doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie à long terme de développement et de modernisation de l’organisation candidate – le Plan de développement européen.

Le plan européen de développement doit montrer une réflexion centrée sur :

  • les besoins de l’organisation en termes de développement de qualité et d’internationalisation, et la manière dont les activités planifiées contribueront à satisfaire ces besoins ;
  • l’impact escompté sur les apprenants adultes, les enseignants, les formateurs, les autres membres du personnel et l’organisation en général ;
  • la manière dont l’organisation intégrera les compétences acquises par son personnel dans son programme et/ou son plan de développement.
Candidature

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 11 février 2020 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant le 1er juin de la même année.

Au stade de la candidature, les organisations candidates devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les organisations bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.

Accords politiques sur les nouveaux programmes Erasmus+ et Corps européen de solidarité

Erasmus+ 2021-2027 : accord politique intervenu entre le Parlement européen et les États membres de l’UE

Le 11 décembre, la Commission s’est félicitée de l’accord politique intervenu entre le Parlement européen et les États membres de l’UE sur le nouveau programme Erasmus+ 2021-2027. Les négociations en trilogue étant terminées, on attend à présent l’approbation définitive des textes juridiques par le Parlement européen et le Conseil.

Doté d’un budget spécifique de plus de 26 milliards d’euros, le nouveau programme sera non seulement plus inclusif et innovant, mais aussi plus numérique et plus écologique. Le programme sera un élément essentiel de la réalisation d’un espace européen de l’éducation, d’ici 2025. Il mobilisera les secteurs de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport dans la perspective d’une reprise rapide des activités et d’une croissance future. Les apprenants européens pourront profiter de nombreuses nouvelles opportunités. Grâce à sa meilleure accessibilité et à des formes de mobilité plus flexibles, le nouveau programme offrira de nouvelles ouvertures à un éventail plus large d’apprenants, notamment à ceux qui ont moins d’opportunités et aux élèves, qui sont désormais inclus dans l’action de mobilité. Il offrira de nouvelles opportunités de coopération en promouvant l’innovation dans la conception des programmes d’études ainsi que dans l’apprentissage et les pratiques d’enseignement, et favorisera à la fois les compétences vertes et numériques. Il soutiendra également de nouvelles initiatives phares, telles que les Universités européennes, les Académies Erasmus de l’enseignement, les Centres d’excellence professionnelle et DiscoverEU.

Corps européen de solidarité 2021-2027 : le Conseil et le Parlement européen concluent un accord provisoire

La présidence allemande du Conseil et les négociateurs du Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur le programme du Corps européen de solidarité (CES) pour 2021-2027. Doté d’un budget de plus d’un milliard d’euros, le programme permettra à quelque 350’000 jeunes de l’UE et des pays partenaires de s’engager dans des actions de volontariat dans 2 domaines :

  • Activités de solidarité visant à relever les défis sociétaux, comme l’aide aux enfants et aux personnes âgées ou l’assistance dans les centres pour demandeurs d’asile, entre autres
  • Actions de solidarité liées à l’aide humanitaire.

L’accord provisoire est actuellement en voie de soumission aux ambassadeurs des États membres de l’UE en vue de son approbation. L’adoption du règlement relatif au Corps européen de solidarité pour les années 2021-2027 interviendra à un stade ultérieur.

En ce qui concerne la future procédure de participation au Corps européen de solidarité, il est à souligner que le programme sera accessible aux entités publiques ou privées et aux organisations internationales, à condition qu’elles aient obtenu un label de qualité du CES.

Toutes les activités du programme sont ouvertes aux participants issus des États membres de l’UE. Les pays tiers (membres de l’Association européenne de libre-échange, qui sont membres de l’Espace économique européen, pays en voie d’adhésion, candidats et candidats potentiels, pays couverts par la politique européenne de voisinage et autres pays tiers, conformément aux conditions fixées dans un accord spécifique) peuvent également participer au programme, à quelques exceptions près, concernant en particulier le volontariat dans les actions d’aide humanitaire.

L’accord provisoire prévoit que le programme sera ouvert aux personnes âgées de 18 à 30 ans pour les activités de solidarité et de 18 à 35 ans dans le domaine de l’aide humanitaire. Toutes doivent s’être inscrites préalablement sur le portail du CES.

Séminaire de contact pour le personnel de l’éducation des adultes

Du 1er au 4 décembre 2019 aura lieu à Cologne un séminaire de contact pour le personnel de l’éducation des adultes, ayant pour thème les compétences digitales. Ces dernières étant de plus en plus indispensables, afin de répondre aux besoins des publics cibles très diversifiés de l’éducation des adultes.

Ce séminaire de contact vise donc à donner aux participants la possibilité de développer d’avantage une approche créative, critique et collaborative dans le travail avec les technologies digitales. Ceci peut, par exemple être atteint à travers le développement d’idées éducatives, méthodologiques et didactiques. Il est également prévu, d’identifier des synergies potentielles entre des projets de l’action clé 1 « Mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation » et des projets de l’action clé 2 « Coopération en matière d’innovation et d’échange de bonnes pratiques ».

Les participants issus d’organisations luxembourgeoises actives dans l’éducation des adultes bénéficient de la prise en charge de leurs frais de déplacement, séjour et inscription (remboursement sur base des frais réels encourus).

En cas d’intérêt de votre part, vous êtes priés d’envoyer votre formulaire de candidature dûment rempli par courriel à Anefore (info@anefore.lu), dans les meilleurs délais et au plus tard jusqu’au jeudi 3 octobre 2019.

Date:

Du 01 décembre 2019

Au 04 décembre 2019

Lieu:

Cologne (Allemagne)

Guidelines for assessment – Erasmus accreditation AE-VET-SE

Description du document Langue
Guidelines for assessment – Erasmus accreditation AE-VET-SE

Formulaire de candidature – Mobilité des individus KA104

Description du document Langue
Formulaire de candidature – Mobilité des individus KA104