Action clé 1 – Mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation

Les projets de mobilité permettent aux organisations du secteur de la jeunesse de proposer à leurs jeunes ou animateurs de jeunes (bénévoles ou professionnels) de développer leurs compétences en participant à des rencontres transnationales au Luxembourg où à l’étranger ou à des activités de participation.

Opportunités

Les projets de mobilité peuvent inclure une ou plusieurs des activités suivantes :

Les mobilités pour jeunes peuvent être:

  • des échanges de jeunes

Les échanges de jeunes sont des rencontres de groupes de jeunes âgés entre 13-30 ans d’au moins deux pays différents pour échanger et apprendre en dehors du système éducatif formel. Ces rencontres se centrent autour d’un sujet spécifique (p.ex Youth goals) et sont basées sur des méthodes non-formelles (ateliers, exercices, débats, jeux de rôle, simulations, activités de plein air, etc.). Un échange de jeunes permet de découvrir le mode de vie d’autres jeunes en Europe et au-delà, de discuter et d’agir sur des thèmes qui intéressent les jeunes. L’accent est mis sur l’apprentissage par les pairs. Il s’agit de renforcer des valeurs telles que la solidarité, la démocratie et l’amitié.

Participants: Les groupes sont composés de 16 à 60 jeunes âgés de 13 à 30 ans résidant dans les pays des organisations participantes. L’accompagnement par des encadrants en nombre suffisant et raisonnable est obligatoire si des participants mineurs sont impliqués dans le projet. Les encadrants doivent être âgés d’au moins 18 ans. Les échanges impliquant uniquement des jeunes défavorisés peuvent comprendre minimum 10 jeunes. L’activité doit se dérouler dans le pays d’une des organisations participantes.

Durée: Un échange peut durer entre 5 et 21 jours, sans compter les jours de voyage.

  • des activités de participation

Les activités de participation sont des projets promouvant la participation des jeunes à la vie démocratique et l’échange avec des décideurs. Ces projets peuvent comprendre des rencontres virtuelles ou présentielles, des ateliers, évènements, débats avec décideurs, consultations de jeunes, campagnes de sensibilisation au sujet de la participation des jeunes ou des simulations d’institutions démocratiques. Ils peuvent se dérouler dans un contexte national ou transnational.
Participants : Des jeunes âgés de 13 à 30 ans résidant dans les pays des organisations participantes peuvent participer à un projet.

Durée : Les projets peuvent avoir une durée de 3 à 24 mois, aucune durée n’est prescrite pour les activités endéans de la durée de projet.

Les mobilités pour le personnel peuvent être :

  • Mobilité des travailleurs de jeunesse

Les mobilités des travailleurs de jeunesse sont destinés à tous les acteurs du secteur jeunesse, donc aux personnes qui encadrent des jeunes, que ce soit au niveau professionnel ou en tant que bénévole. Ces activités soutiennent le développement de leurs compétences professionnelles en matière de travail de jeunesse grâce à l’échange avec des paris. Les mobilités peuvent avoir la forme de séminaires ou de formations internationaux, d’évènements de mise en contact ou de visites d’études; respectivement de périodes d’observation en situation de travail à l’étranger dans une organisation active dans le domaine de la jeunesse.

Participants: Le nombre maximal de participants à une activité est de 50 animateurs de jeunes professionnels ou bénévoles (formateurs et modérateurs exclus). Il n’y a pas de limite d’âge. Les participants doivent être ressortissants des pays partenaires du projet. L’activité doit se dérouler dans le pays d’une des organisations participantes.

Durée: La durée des mobilités est de 2 jours à 2 mois (sans compter les jours de voyage ). Les deux jours doivent être consécutifs.

Il est également possible de participer à des activités proposées dans le cadre du réseau européen des agences nationales.

Les offres sont publiées dans le calendrier européen de SALTO:  Support & Advanced Learning & Training Opportunities.

Les modalités de participation sont spécifiées de façon détaillée pour chaque offre de formation. Les personnes intéressées peuvent postuler pour une participation via l’outil en ligne sur le site web de SALTO.

www.salto-youth.net

Bénéficiaires

Toute organisation publique ou privée d’un pays participant au programme, active dans le secteur de la jeunesse peut déposer un dossier de candidature et organiser des activités pour jeunes ou travailleurs de jeunesse. Les particuliers ne peuvent pas directement solliciter une subvention à l’Agence nationale, sauf les groupes informels de jeunes.

Candidature

Les demandes pour des subventions peuvent être soumises selon deux procédures :

  • les candidatures standards pour toutes les organisations sans accréditation ;
  • les candidatures annuelles des organisations accréditées.

Les organisations titulaires d’une accréditation Erasmus ne peuvent pas postuler pour des projets standards.

Projets standards

  • 1er tour

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 11 mai 2021 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er  août et le 31 décembre de la même année.

  • 2ème tour

Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet, au plus tard le 5 octobre 2021 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant entre le 1er  janvier et le 31 mai de l’année suivante.

Projets accrédités

Le dépôt de candidature pour la demande annuelle des organisations accréditées se fait auprès de l’agence nationale de l’organisation accréditée, au plus tard le 11 mai 2021 à 12h00 (heure de Bruxelles) pour les projets débutant le 1er août de la même année.

Au stade de la candidature, les établissements d’envoi devront fournir le nombre estimé, les types et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’Agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les établissements d’envoi bénéficiaires peuvent commencer à sélectionner les participants et organiser les détails des activités.

Informations utiles pour la préparation de la candidature

Les candidatures standards pour toutes les organisations sans accréditation :

Au stade de la candidature, les organisations devront fournir les types d’activité, le nombre de participants et les pays de destination des activités de mobilité prévues. Dès lors que l’Agence nationale a sélectionné le projet de mobilité et confirmé le budget demandé, les établissements d’envoi bénéficiaires peuvent commencer à organiser les activités.

Les candidatures annuelles des organisations accréditées :

Au stade de la candidature, les organisations doivent être détentrices de l’accréditation Erasmus jeunesse. Suivant le Plan Erasmus indiqué, les organisations doivent indiquer :

  • le type d’activités que l’organisation envisage réaliser dans le cadre du projet
  • le pourcentage estimé d’activités répondant aux différentes priorités du programme
  • le nombre de participants estimé y compris le nombre estimé de participants défavorisés.

Publication d’une nouvelle série d’articles sur les priorités horizontales des programmes de l’Union européenne

Le centre de ressources d’information et de participation SALTO vient de publier 5 nouveaux articles pour soutenir les bénéficiaires récurrents et potentiels lors de la préparation d’une candidature dans le secteur de la jeunesse du programme Erasmus+ et dans le cadre du Corps européen de solidarité.

Les articles sont destinés aux travailleurs de jeunesse, aux organisations de jeunesse, aux jeunes, aux chercheurs, aux décideurs politiques et aux autres parties prenantes du domaine de la jeunesse. Ils visent à donner une compréhension plus approfondie et pratique de la manière dont chaque priorité horizontale des programmes européens pour la jeunesse est liée à la participation des jeunes et de la manière dont elle pourrait être renforcée dans les projets dans lesquels les jeunes sont impliqués.

Les articles visent à donner, entre autres, une réponse aux questions suivantes :

  • Comment chaque priorité est-elle liée à la participation des jeunes ?
  • Quels types d’initiatives ont déjà été lancés pour répondre à une des priorités dans le domaine de la jeunesse ?
  • De quelle manière les projets axés sur une des priorités peuvent-ils être participatifs pour les jeunes ?
  • Quels conseils pratiques sont disponibles pour rendre les projets plus durables, inclusifs ou numériques ?

Ahoy, adventure! Young people and the European digital transformation journey (Dr Alicja Pawluczuk)

Staking a claim for inclusive societies: the importance of stakeholders for fostering youth participation (Peter Mitchell)

Story of an environmental awakening (Esther Vallado)

How can European youth projects be made more sustainable? (Esther Vallado)

How can youth work respond successfully to the climate and environmental crises? (Carlos Buj)

Recognition of competences acquired in the non-formal sector

La conférence internationale « Recognition of competences acquired in the non-formal sector » organisée par le Service national de la jeunesse en collaboration avec Anefore aura lieu du 8 au 9 décembre 2021 à l’Abbaye Neumünster.

Les individus acquièrent des aptitudes, des connaissances et/ou des compétences en permanence. Pour les jeunes qui se trouvent en dehors du système d’éducation et de formation (NEET), l’apprentissage a lieu en dehors des cadres formels, par exemple à la maison, pendant leur temps libre ou dans le cadre d’un service volontaire. Cependant, l’apprentissage qui a lieu en dehors du système d’apprentissage formel n’est souvent pas bien compris, n’est pas rendu visible et peu valorisé.

Le but de la conférence est :

  • d’échanger sur les méthodes et outils facilitant la reconnaissance
  • d’échanger les meilleures pratiques entre les pays
  • de renforcer les liens entre le secteur formel et le secteur non formel et entre les employeurs et les jeunes ayant moins d’opportunités en améliorant la compréhension mutuelle des opportunités et des obstacles.

Public cible

L’évènement vise à réunir des experts et des praticiens des domaines de l’éducation formelle et non formelle afin de discuter et d’analyser la valeur de l’apprentissage non formel pour les jeunes.

Inscription

La participation est gratuite, mais l’inscription en ligne est obligatoire.

La formation se déroulera en anglais (traduction en allemand et en français).

La date limite de candidature est le 18 octobre 2021

Date:

Du 08 décembre 2021

Au 09 décembre 2021

Lieu:

Abbaye Neumünster, Luxembourg

Annex I – General conditions for multi beneficiary KA1 agreements

Description du document Langue
Annex I – General conditions for multi beneficiary KA1 agreements

KA154-YOU – Participation aux activités de jeunesse

Description du document Langue
KA154-YOU – Participation aux activités de jeunesse